Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 Le bagad d'Ergué-Gabéric.

C’est dans le cadre de la fête de la fédération Bodadeg ar Sonerion Penn ar Bed et des festivités de la St-Yves que s’est déroulé, aujourd’hui, à Quimper, le concours départemental des bagadoù de 5ème catégorie.

 

Un rendez-vous annuel qui nous prouve à chaque fois l’attachement des jeunes Bretons à leur musique et à leur culture. 16 bagadoù et bagadigoù  se sont présentés devant le jury et un public bien fourni. Pour chaque groupe, une prestation de six minutes avec, au programme, une partie libre et deux « ton doubl » de gavotte des montagnes.

 

Les déclassements

Il faut l’avouer, les résultats n’ont pas été très clairs, ni pour les sonneurs, ni pour le public. Car le jury a décidé de déclasser les groupes dans lesquels au moins un des pupitres (cornemuses, bombardes ou batterie) n’était pas complet et les groupes dans lesquels jouaient des musiciens évoluant dans des catégories supérieures. Une innovation frustrante pour plusieurs groupes et qui va à l’encontre de l'objectif de la B A S : donner aux jeunes une plus forte motivation en participant à un concours.

 

Les résultats

1Bagadig Kemperlé (déclassé). 2 Bagadig Plougastell. 3 Bagad An Ergue Vras (Ergué-Gabéric). 4 Bagadig Kemper. 5 Bagadig Concarneau (déclassé). 6 Bagadig Penhars. 7 Bagadig Briec. 8 Bagad Orvault (44). 9 Bagad Kerhor (Kerhuon-Guipavas). 10 Bagad Pays des Abers (Plabennec). 11 Bagadig Bro Fouen (Fouesnant) (déclassé). 12 Bagad Spézet (déclassé). 13 Bagadig Landerneau. 14 Bagadig Beuzec-Pouldergat. 15 Bagadigoù Moulin Vert/Kerné/Ergué-Armel (déclassé). 16 Bagadig St-Pol/Morlaix/Landivisiau (déclassé).

Le gagnant est donc le bagadig Plougastell.

 

Le coup de cœur

Il sera pour le bagadig Kemper qui, avec un nombre important de très jeunes sonneurs, a donné une prestation de qualité.

 

Le grand coup de gueule

Il sera pour la salle, le Pavillon, pas adaptée du tout à ce genre de manifestation musicale. La sono municipale est nulle. L’acoustique, déplorable. Trop de sons sont perdus et inaudibles dans ce hangar.


Le pupitre batterie du bagadig de Plougastel Daoulas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article