Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

 Le bagadCap Caval et le cercle de Pont-l'Abbé.

 

Le pays bigouden a magnifiquement honoré, aujourd’hui, ses « champions 2008 ». Et ils sont nombreux.

 

Des jeunes et des plus âgés, tous bénévoles, poussés par leur passion pour une culture bretonne qu’il veulent  forte, vraie et dynamique. Qu’ils veulent transmettre, aussi, tout en continuant à la bâtir en y apportant leur propre pierre.

 

La fête, au « Triskell », à Pont-l’Abbé, a commencé avec le bagadig Cap Caval. Ces jeunes sonneurs, pépinière du bagad, ont obtenu, en 2008, le titre de champion de Bretagne des bagadoù de cinquième catégorie. Ils viennent de monter en quatrième catégorie.

Ils ont été suivis par le bagad de Combrit qui a gagné, pour la troisième fois, le titre de champion de Bretagne des bagadoù de quatrième catégorie. Ce qui a permis à Combrit d’accéder à la troisième catégorie. On a également appris que son pen-soner avait gagné la plume de paon, la plus haute distinction pour les sonneurs.

 

En Bretagne et en Ecosse
Juste un petit entracte pour applaudir Émilie Kerlen, reine du cercle de Pont-l’Abbé, reine des Brodeuses et reine de Cornouaille, et le rideau s’est ouvert sur le bagad Cap Caval. Un groupe imposant ! Après plusieurs années à jouer les places d’honneur, il a reçu, en 2008, le titre de champion de Bretagne des bagadoù de première catégorie.

Autant dire, champion du monde. Titre qu’il a presque assuré pour 2009 en remportant la première manche du concours, en février dernier, à Brest. Ce n’est pas tout ! En Écosse, Cap Caval est devenu champion des pipes-bands de deuxième grade. Il va participer, cet été au concours du premier grade.

 

Standing ovation
Le cercle Ar Vro Vigouden de Pont-l’Abbé est ensuite monté sur scène, accompagné par le bagad Cap Caval. Depuis longtemps, un des meilleurs groupes de danse de Bretagne. Des costumes magnifiques, des couleurs, une chorégraphie moderne.

 

L’hommage d’un « pays » à ses champions s’est terminé par une « standing-ovation » pour Viviane Hélias qui a reçu, il y a quelques mois, au Parlement de Rennes, le collier de l’Ordre de l’Hermine. Pour toute une vie consacrée à la culture bretonne et à la transmission des arts populaires.


Le pen-soner du bagad de Combrit.



Le bagadig Cap Caval
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article