Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 Sur le Terrain Blanc, la MPT, le pôle enfance et l'immeuble OPAC.

 

Petit à petit, le quartier de Kermoysan commence à laisser paraître son nouveau visage « modelé » par la rénovation urbaine.

 

Il faudra du temps pour que tout soit terminé. 2012 ? 2013 ? Pour le moment, on est un peu en avance sur le calendrier. Grâce à Penhars Infos, vous savez que les démolisseurs sont en place sur la deuxième tranche, le secteur Vendée Picardie. Le grand panneau du chantier annonce la fin des travaux pour octobre.

 

« Ça va faire drôle », disent souvent les anciens locataires de ces logements qui vont être rasés, et qui, régulièrement, passent par là, « pour voir ». Ils viendront plus souvent et prendront des photos quand la pelle hydraulique sera en action. Et puis, un grand espace vide, entre le boulevard de France et le lycée de Cornouaille.

 

Nouvel urbanisme

Pas pour longtemps. Le secteur sera de nouveau urbanisé, différemment. Pas de tours, pas de barres. De petits immeubles et des pavillons. Le plan n’est pas encore définitif mais on nous promet quelque chose de bien, de plus conforme aux idées nouvelles d’urbanisme.

 

Des inaugurations

Pendant ce temps, le Terrain Blanc se construit et rétrécit. Lieu symbolique des fêtes du quartier. Regardez la photo. Au premier plan, l’immeuble neuf de l’OPAC. 39 logements. Ses derniers locataires se sont installés fin décembre, début janvier, et il sera officiellement inauguré le 16 avril. A côté, le pôle enfance, inauguré en décembre et qui n’a toujours pas de nom. Au fond, le secteur jeunesse de la MPT. Devant  lui, le 4 mai, vont commencer les travaux de construction de la deuxième tranche de la MPT : le pôle adulte et une salle de spectacle. Sûr qu’on va être à l’étroit pour la fête de juin, entre les barrières de chantier.

 

Un symbole

Et la galerie commerciale ? Les commerçants sont invités à une réunion à la fin du mois pour découvrir les dernières propositions sur ce projet. Penhars Infos n’en sait pas plus. Sauf que la Ville ne peut pas laisser tomber la galerie. Démolition-reconstruction. Un symbole aussi pour le succès de la rénovation urbaine du quartier de Kermoysan.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article