Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

 

Œuvre d’art ou dégradations ? C’est la question que se sont posé tout le week-end les habitants de Kermoysan et, ce matin, les élèves du collège Max-Jacob.

 

Dans la nuit de samedi à dimanche, les quatre tables en bois, mises à la disposition des jeunes, sur la cour de récréation, ont été déplacées. Les unes parmi les arbres ou sur un tronc, la dernière dans un bosquet. Elles sont pourtant bien lourdes.

 

Sur le plan artistique, l’effet a une certaine « classe ». Mais les élèves et la direction préfèreront sans doute que les tables soient à leur place.

Une précision, rien n’a été cassé ou dégradé. Réaction d’un passant : « Ils ne savent plus quoi inventer ! ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

libellule 31/03/2009 22:09

moi qui croyais que c'était fait EXPRèS,pour permettre des travaux:
le Collège invente chaque jour: tiens! j'y ai vu un mouton géant un
samedi.. "ils" nous étonneront toujours!

libellule 31/03/2009 22:08

moi qui croyais que c'était fait EXPRèS,pour permettre des travaux:
le Collège invente chaque jour: tiens! j'y ai vu un mouton géant un
samedi.. "ils" nous étonneront toujours!

papillon 31/03/2009 14:30

Cette blague de potache pourrait donner quelques idées aux profs d'arts plastiques du collège. La rue de Kerjestin est triste, non?