Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

 La démolition de 130 appartements, rues de Vendée et de Picardie.

 


Depuis 2006, 232 logements sociaux ont été démolis à Kermoysan. La tour L3, d’abord, puis, dans le cadre de la rénovation urbaine, la tour d’Anjou et une partie des immeubles des rues de Vendée et de Picardie.

 

C’était la première phase. La deuxième phase a commencé cette semaine avec la déconstruction de la tour de Picardie (ILN) et des immeubles du 2 au 16, rue de Vendée. 130 logements. Déconstruction, c’est à dire désamiantage puis tri et évacuation des matériaux : bois, plâtre, acier, PVC. Plusieurs semaines de travail. Viendra ensuite la démolition, plus spectaculaire, avec les pelles hydrauliques. Le chantier a été confié à la société OCCAMAT, de la région d’Angers.

 

Dédensification
En quelques années, Kermoysan aura « perdu » 362 logements. Ça se sent, et dans les commerces, et dans les écoles. Cette année, l’OPAC Quimper-Cornouaille a livré 39 logements neufs sur le Terrain Blanc, rue du Maine, et doit construire, bientôt, un autre petit immeuble de 26 appartements rue de Picardie. Quant aux autres projets,  sur ce secteur, de logements sociaux, d’accession à la propriété, de pavillons, … les choses n’avancent pas vite. Pas plus que le projet de Kervalguen, derrière la mairie de Penhars.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article