Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

 Une réunion très intéressante à la MPT de Penhars.



Cette semaine, à la MPT de Penhars, Martine Petit, adjointe chargée de la participation à la vie démocratique et Odile Vigouroux, adjointe chargée de Penhars, ont présenté les objectifs et la composition des conseils de quartier.

 

Une réunion exemplaire, calme, constructive à laquelle ont participé une soixantaine de personnes. « Si les conseils de quartier ne sont obligatoires que dans les villes de plus de 80 000 habitants, Quimper (67 000 hab.) a décidé de mettre en place ce dispositif », a commencé Martine Petit. « Parce que nous avons la volonté de donner aux habitants la possibilité de débattre et enrichir tous les projets en route sur leur quartier, sur la ville (ex. : les transports, le plan éducatif local…). Et sur des sujets plus larges comme la qualité de l’air, de l’eau… ».

 

La composition des conseils

Il y aura donc quatre conseils de quartier à Quimper. Pour le centre ville, Kerfeunteun, Penhars, Ergué-Armel. Chaque conseil sera composé de 50 membres, en place pour deux ans. Leur mandat est renouvelable une fois. Parmi ces 50 membres, 33 le seront à titre individuel et 17 seront des représentants des diverses associations du quartier ( associations de riverains, assos sportives, culturelles, de solidarité, socio économiques et socio professionnelles –MPT/centres sociaux/maisons de quartier). Tous devront habiter ou travailler dans le quartier et être contribuables à Quimper.

 

Une grande diversité

Pour assurer la plus grande diversité possible des 33 conseillers individuels, 22 noms seront tirés au sort à partir des listes électorales. Le logiciel tiendra compte de plusieurs paramètres comme l’âge, le sexe, les secteurs du quartier… La personne désignée aura la possibilité d’accepter ou de refuser sa nomination. En fait, on tirera au sort quatre fois plus de noms.

Les 11 sièges restants seront attribués à des volontaires qui auront adressé leur candidature à la mairie avant le 6 avril. 3 sièges pour les ressortissants d’un pays non membre de l’Union européenne, 3 sièges pour des jeunes de 16 à 18 ans, 5 sièges pour le plus de 18 ans.

Les 17 représentants des associations devront faire acte de candidature.

 

Le pouvoir du conseil

Chaque conseil se réunira au moins trois fois par an en séance plénière. Les réunions ne seront pas publiques, sauf la dernière, pour la présentation du bilan au quartier. Le conseil devra désigner un collectif d’animation de 7 à 11 personnes et un porte parole. Suivant les sujets à débattre, le conseil  pourra constituer des commissions. Mais le pouvoir du conseil de quartier ne sera que consultatif. Ses avis seront transmis aux membres du conseil municipal qui, seul, peut prendre des décisions.

 

Pour leur mise en place officielle, les quatre conseils de quartier de Quimper se rassembleront le 13 juin 2009 dans la salle du Chapeau Rouge.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

joseph 28/03/2009 16:20

Je ne suis pas d'accord avec le commentaire de Raymonde. Le conseil est mis en place pour que les habitants puissent vraiment donner leur avis sur la vie locale, celle de leur quartier en particulier. Je suis partant.

raymonde 28/03/2009 15:51

Ces conseils de quartier serviront-ils à quelque chosed'autre qu'à cautionner la politique de la municipalité?

aminodas 28/03/2009 15:48

Merci pour toutes ces explications. J'en vois un sur la photo du bas qui n'a pas l'air très attentif!