Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 

Une mésange, mais de quelle espèce, précisément? 

 


Vous savez ce que c’est. Fête des grand’mères, repas de famille. Eh bien, ce fut le menu de la journée de Penhars Infos.

 

Une fête familiale autour d’un plat familial. Et qu’est ce qu’on a mangé ? De la langue de bœuf ! Oui, rappelez-vous,la recette que Penhars Infos a mis en ligne il y a un an et qu’une centaine de lecteurs ont encore consultée ce mois de février. Un quart de la France doit avoir goûté maintenant la langue de bœuf de mamie. La Corse va s’y mettre aussi, si, si. Mais la cuisse de lapin fait encore mieux. 277 connections le mois dernier ! C’est pour cela que le prix du lapin augmente.

 

Un nichoir
Qui dit langue dit conversation. Chez nous, aujourd’hui, on a causé ornithologie. Oui, oui, chez nous, ça bosse. On n’est pas des ramiers. Figurez-vous que Georges a construit un nichoir et l’a installé dans son jardin. Un seul, pour le moment, mais un beau, avec une mangeoire. Une installation que se disputent tous les piafs du quartier. Et dites, c’est qu’ils sont nombreux et diversifiés. Des mésanges, des pinsons, des bergeronnettes qui ont promis, dès les beaux jours, de gober les pucerons et les chenilles du jardin. Donnant donnant.

 

Pendant tout le repas, donc, on a commenté les passages des charmants visiteurs. Tant et si bien, qu’avant le dessert Penhars Infos s’est « planqué » pour une série de photos. En voici deux. 


Vous avez fait trop de bruit. La mésange s'envole.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mich.13 03/03/2009 17:38

Salut Penhars infos. Une langue de boeuf mitonnée par Mamie, ..quel délice, bande de petits veinards!!. Ce bel oiseau qui chante en faisant:  "trirr" (descendant) dans nos campagne est une mésange bleue (Parus caeruleus).

pierre 03/03/2009 15:07

Je crois qu'il s'agit d'une mésange à tête bleue.

mfperon 01/03/2009 22:55

J'ai triché et suis allée voir sur Internet. Je trouve qu'elle ressemble à la mésange charbonnière. En guise de fête des grands-mères, je gardais mon petit fils (pendant que ses parents concourraient à Ploemeur au concours de 3è catégorie) et nous avons marché près de chez nous, dans le calme de la campagne en écoutant les oiseaux et le bruit de l'eau dans les ruisseaux. C'est délicieux de voir ce petit bout de 16 mois s'arrêter pour mieux écouter même s'il a des difficultés à repérer les quelques oiseaux que nous avons aperçus.  C'est aussi ça la fête des grands-mères!

Penhars infos 01/03/2009 23:02


Erreur, chère grand-mère. Ce n'est pas une mésange charbonnière. Merci de votre visite.


jardinier 01/03/2009 22:31

L'idée de Georges "d'héberger" et de nourrir ces mésanges pour lutter contre pucerons et chenilles semble bonne. Plus besoin de produits chimiques. J'espère qu'il obtiendra de bons résultats.