Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos



Tony, à droite, et Aurélien, à gauche, accueillent le jeudi les jeunes du quartier qui veulent pratiquer le basket. Sur la photo, Jordan, Walid, Florian, Wadanne, Randy et Tommy Lee.



« Il faut redynamiser le basket sur le quartier ! », affirme Tony, avec conviction. Pas facile, pourtant. A Kermoysan, le foot est « roi ».

 

Tony, 21 ans, est inscrit à l’AS Ergué-Armel basket. Mais c’est aussi un ancien joueur du COK, le club de basket de Kermoysan qui a été dissous en juin 2007. Penhars infos, à l’époque, en a parlé. Une disparition qui a fait le vide autour des poteaux disséminés dans le quartier et dans la salle du collège Max-Jacob, le week-end.

 

Les jeunes ont rejoint d’autres clubs : Pluguffan, l’ASEA ou l’UJAP. Mais il n’y avait plus d’initiation sur place, plus de tournois avec les copains ou les copines de sa rue. L’ASEA, l’an dernier, a décidé d’installer une « antenne » à Kermoysan. Un essai presque inaperçu. Cette année, Tony, toujours avec l’ASEA et l’aide d’Aurélien, animateur de « Sports dans les quartiers » a décidé de renforcer cet essai.

 

Tous les jeudis

Depuis trois semaines, tous les jeudis, de 17h30 à 19h, ils ouvrent la salle du gymnase pour une découverte du basket ou pour un entraînement. La séance commence par des ateliers, slaloms, tirs au panier, doubles pas. Elle se termine par un match. C’est ouvert aux garçons et aux filles. Gratuit et sans limite d’âge. L’essentiel est d’avoir l’envie de faire revivre le basket dans le quartier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article