Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 


Le capitaine de corvette Vincent Sébastien.



Le collège Max-Jacob de Quimper a pavoisé, cette semaine, pour accueillir une délégation de l’équipe de commandement de l’aviso « L.V. Le Hénaff », conduite par son capitaine Vincent Sébastien.

 

Ce bâtiment de la marine nationale, mis en service en février 1980, est le filleul de la ville de Quimper depuis novembre 1979. Parce qu’il porte le nom du lieutenant de vaisseau Yves Le Hénaff, né à Penhars, résistant, qui mourut en juillet 1944, dans le train qui l’emmenait à Dachau.

 

Un vrai partenariat

Entre le parrain et son filleul, des liens se sont tissés. Mais entre le collège Max-Jacob et l’aviso, c’est un vrai partenariat qui s’est mis en place. En mars dernier, deux groupes de six élèves avaient passé un petit séjour en « immersion totale » sur la bâtiment basé à Brest. Ils en étaient revenus enthousiastes. Les filles comme les garçons.

 

« Il est important que nos jeunes travaillent sur une expérience de vie » explique Jean-Pierre Josse, le principal du collège. « Et ils ont pu découvrir des possibilités de carrières très diversifiées », ajoute-t-il.

 

Développer l’expérience

Cette fois, c’est la marine qui est venue rencontrer les collégiens dans leur lieu de vie. « Il ne faut pas que la Défense soit coupée des jeunes » poursuit Jean-Pierre Josse qui veut développer l’expérience commencée l’an passé. Sur la durée, sur des tâches plus concrètes et mieux adaptées aux compétences des élèves.

 

Les missions de l’aviso

Les quatre officiers et officiers-mariniers ont rencontré un groupe d’élèves volontaires de la classe de 3éme, découverte professionnelle. Un premier film sur les métiers de la marine et un deuxième sur la dernière campagne de l’aviso, sa mission, au large des côtes africaines. Des échanges très intéressants qui vont sûrement se poursuivre tout au long de l’année.

 


Les éves se sont intéressés aux missions de l'aviso sur les côtes d'Afrique.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article