Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 


Le repas des Aînés, l'année dernière au Pavillon (archives Penhars infos).





Le 2 novembre prochain, les Quimpéroises et les Quimpérois, âgés de 73 ans et plus, sont invités au « Repas des Aînés » offert par la Ville et le CCAS. Pas tous, hélas !

 

Plus de 800 convives l’année dernière. Une fête très attendue par nos anciens. Ils y retrouvent du monde, ils sont servis par des jeunes. On y danse et on y chante. Des bus font le tour des quartiers et des navettes spéciales sont mises en place pour les handicapés.

 

Il faut s’inscrire, bien sûr. Et la date limite des inscriptions est fixée cette année au 22 octobre. Ceux qui ne veulent pas y participer pourront s’inscrire pour le « colis » qui ne vaudra jamais l’ambiance festive dans la salle du Pavillon à Penvillers

 

Ni repas, ni colis

L’idée est excellente sauf que...les résidants des maisons de retraite de la ville n’ont pas le droit de s’inscrire, ni pour le repas, ni pour le colis. Pourquoi donc ? « Parce qu’ils reçoivent un cadeau à Noël », a-t-on répondu à Penhars infos qui s’est rendu, aujourd’hui aux bureaux du CCAS, rue Verdelet à Quimper. Ce cadeau ? Une plante à quatre sous et une boîte de « crottes » distribuée par les élus à tous ceux qui participent au repas.

 

Ces décisions sont discriminatoires et en totale contradiction avec les « projets de vie » affichés dans les résidences. « Je l’ignorais », s’est étonné aujourd’hui Alain Gérard, l’ancien maire, l’ancien président du CCAS qui fermait sa permanence de sénateur. S’il ne le savait pas, qui le sait ?

 

Le besoin de sortir

Tous les résidants ne sont pas volontaires pour ce grand rassemblement. Mais s’il y en a quelques –uns  ou quelques-unes qui auraient envie de  « sortir », de changer d’air et de voir d’autres gens, ça vaut bien qu’on se décarcasse un peu pour eux. Leur participation ne grèverait pas le budget puisqu’ils payeront leur « festin », eux, dans leur loyer mensuel au CCAS. Vous devez savoir le montant de ce loyer. Et pour ce prix, on pourrait en plus leur offrir la plante et le colis avec son paquet de café.

 

Chers lecteurs, si ce « combat » vous paraît juste, postez un commentaire ou alertez tous les élus que vous connaissez. Il faut faire vite avant la clôture des inscriptions, le 22 octobre prochain. Vous pouvez diffuser cet article.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rené 25/09/2008 16:57

C'est une honte! Nous devons tous appeler la mairie ou le ccas. Merci penhars info.

la mouette 25/09/2008 11:52

C'est révoltant ! Si c'est tout le respect que les élus ont pour nos aînés?Eux aussi (les élus, il ne sont pas immortels) et comme nous tous, nous occuperont un jour leur place, ne l'oublions pas !Peut-être qu'une pétition pourait faire bouger les choses???

Momo 24/09/2008 13:11

C'est un scandale !Et dire que les maisons de retraites sont gérer par des structures "sociales", cela fait froid dans le dos.Je trouve que ce genre de rencontres est un bon moyen pour nos anciens de maintenir un lien social.

jc 24/09/2008 06:03

Pour certains élus , qu'est ce qu'une maison de retraite ? Tout simplement "un mourroir" ; alors pourquoi s'occuper de "ces gens la"