Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 


Journée du patrimoine, élections sénatoriales et grand'messe républicaine. (archives 08)



Quelle jolie coïncidence ! Les élections sénatoriales se passent dimanche, 21 septembre, journée du patrimoine. Symbolique.

 

 

 

Et, en plus, à Quimper, ce sera fête de la République, Forum Culture et Loisirs et portes ouvertes à la QUB. N’est-ce pas aussi la journée mondiale pour la Paix ? On ne saura plus où donner de la tête ni à quelle queue se raccrocher. Pas le temps de glander.

 

Pour le patrimoine, on s’est exercé la semaine dernière. Rappelez-vous. C’était le journée « On a pape ! Hisse et haut ! ». Car celui que l’on avait cru si fier est descendu du ciel (en avion) et il a habité parmi nous. Enfin, pendant deux ou trois jours, il a squatté nos télés. Pour l’occasion, on a sorti bannières brodées, vaisselle et croix d’or, chapes dorées. Tout ce qu’on pourra admirer, dimanche, dans nos sacristies bretonnes.

 

Les sénatoriales

Les grands électeurs du Finistère commenceront leur pèlerinage à Quimper par une grand’messe au pôle universitaire Per-Jakez Hélias où ils sont obligés d’aller voter. Quelques fossiles et des nouveaux nez municipaux, aux dents longues parfois. Plus de 90% d’entre eux sont les élus de nos communes, un patrimoine bien français, comme nos cantons ou nos départements.

 

Journée de la Paix

Ces électeurs vont désigner quatre sénateurs ou sénatrices. Sereinement ? Pas si sûr. Les résultats devraient être serrés et il se pourrait que l’on entende quelques « prises de becs », que l’on se vole dans les plumes. Pas gauche contre droite mais gauche contre gauche et droite contre droite, au nom de l’union. Avec, en prime, les Verts, le Centre et le FN.

 

Sept listes

A gauche, la liste PS, menée par François Marc, est bigrement agacée par la liste Gauche alternative-UDB rassemblée par Christian Troadec, maire de Carhaix. Et par la liste des Verts qui n’a pas obtenu une 3e place (éligible) sur la liste PS. Ils veulent montrer qu’ils sont là, non mais ! Chaud, chaud.

 

A droite, la liste UMP officielle, bénie par Paris. A sa tête, Philippe Paul et Agnès Le Brun, les nouveaux maires de Douarnenez et de Morlaix. Depuis son dernier article sur les sénatoriales, Penhars infos n’a pas eu le temps de vous signaler qu’une autre liste de droite s’était formée. Elle est dirigée par Antoine Corolleur, conseiller général et maire de Plourin-Ploudalmézeau. Il a déchiré sa carte UMP et rameuté plusieurs de ses conseillers municipaux. Au centre, la liste de Michel Canévet qui n’est pas franchement anti-UMP. Une liste FN également mais le parti ne compte aucun grand électeur chez nous.

 

Max Jacob

Pour calmer les esprits et montrer sa lévitation, Bernard Poignant, l’hôte, maire de Quimper et encore député européen a invité tout ce grand monde à une sauterie, vers midi, dans les jardins du théâtre Max-Jacob, au centre ville. Max Jacob, vous vous rappelez, le poète quimpérois à qui le Christ est apparu en 1909. On ne sait pas si nos élus, nos « saints hommes » viendront en procession de l’isoloir au théâtre ni s’il y aura, au passage place de la Résistance, un dépôt de gerbe à « Nos libertés disparues ».

 

Mais le soir, à 18h30, les jardins du théâtre seront ouverts « au peuple », pour la fête de la République avec, au programme, l’apparition des quatre nouveaux sénateurs. Sonnez hautbois… Si, et gratuitement. Mais quelle journée ! Impôts locaux, dites-vous ? Hommes de peu de foi.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Roberto 21/09/2008 20:00

Alors, qui sont les heureux gagnants du super-loto sénatorial ?

Timinet 19/09/2008 16:43

Hystérique erreur. On l'a pas crucifié. Il est descendu par Minou.

Roberto 19/09/2008 16:17

C'est dommage que les Sénatoriales soient une élections indirectes. Si les sénateurs étaient élus au suffrage universel direct par tous les électeurs français peut-être qu'ils se bougeraient les fesses un peu plus.A mon avis, je trouve que c'est vraiment le job le plus sympa' du monde:1) Tu n'es pas emmerdé par la population et les médias (Personnes ne s'intéresse aux sénateurs).2) Tu es bien indemnisé (Au minimum 7000,00 € brut par mois + frais de fonctionnement + mandats locaux + ...).3) Tu voyages gratos partout en France voire à l'Etranger.4) Tu n'es même pas obligé d'aller au boulot (Au Palais du Luxembourg à Paris).5) Tu passes ton temps à être invité à boire et manger à l'oeil.6) Le top, c'est que pour te remercier d'avoir voté des lois débiles on t'offre une retraite de 3 300,00 € brut par mois (Pour seulement 9 années de côtisations).Franchement, être Sénateur, c'est que du bonheur !

rené 19/09/2008 16:02

Moqueur ! iconoclaste :