Dimanche 31 août 2008 7 31 /08 /Août /2008 22:42

La mosquée de Penhars, près de l'église.



Cette année, l’ouverture du ramadan coïncide avec la fin des vacances et la rentrée scolaire. Un mois de prières et de jeûne mais aussi un moment privilégié d’échanges et de partage.

 

 

 

80% des cinq millions de musulmans en France respectent les prescriptions du ramadan. Dans notre quartier, à Penhars, ce sont nos voisins, nos amis, les ami(e)s de nos enfants, nos collègues de travail.

 

Le ramadan commence à l’apparition du croissant de la neuvième lune du calendrier de l’Hégire et se termine à la nouvelle lune suivante, 29 ou 30 jours plus tard. Par rapport à notre calendrier, sa date avance d’une dizaine de jours chaque année. Le prochain ramadan commencera donc dans la deuxième moitié du mois d’août en 2009.

 

Le jeûne

Le jeûne est un des cinq piliers de l’Islam. Il est obligatoire pour les garçons à partir de 13 ans et, pour les femmes, à partir de 15 ans. Sauf pour les malades. Interdiction de manger et de boire entre le lever et le coucher du soleil. Pour les ados de 13 et 14ans, c’est difficile et, parfois, il leur arrive de rompre le jeûne. On considère qu’ils ont deux ans pour s’habituer. A 15 ans, ils tiendront jusqu’au bout. Difficile, aussi, l’interdiction de fumer. Pas facile, non plus, la rentrée scolaire.

 

Les prières

Cinq fois par jour, le fidèle se tourne vers la Mecque pour la prière. Le plus souvent possible, à la mosquée. Mais il peut prier chez lui ou dans un autre lieu. Selon les heures, il récite entre trois et sept sourates du Coran, auxquelles s’ajoutent, tout au long du mois, une soixante de sourates supplémentaires. C’est pendant « La nuit du destin », la soirée du 27e jour, que les prières sont les plus longues. C’est la nuit où sont exaucés les vœux des cœurs purs.

 

Une datte et du lait

Malgré un petit-déjeuner copieux avant le lever du soleil, avant 7h en ce début de septembre, la journée est très longue. Plus de 13 heures de jeûne ! Quand la nuit arrive, c’est la fête. Le repas commence traditionnellement par une datte et du lait, comme le faisait le prophète. Puis une soupe. Beaucoup font alors une pause car l’estomac s’est contracté. Ils reprennent un peu plus tard.

 

Le partage

L’aumône étant aussi un des piliers de la religion, ce mois est un moment fort d’ouverture aux autres, de partage. On invite, on se rend visite. On offre de la nourriture à ceux qui sont dans le besoin et de l’argent aux œuvres caritatives ou pour l’entretien de la mosquée. Quand vient la fête de l’Aïd, le lendemain de la fin du jeûne, on se fait beau pour partager le repas, le thé à la menthe et les gâteaux au miel.

Par Penhars infos - Publié dans : vie du quartier
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés