Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos


La fresque (aujourd'hui effacée) de Nathalie Gaouyer, résidence Ste-Claire. (photo archives municipales).


Finalement, après une rencontre avec les habitants du quartier, ce sont deux fresques du programme de 1990 qui ont été « gommées », place d’Ecosse.

 

 

 

Et la fresque rouge disparue que Penhars infos attribuait, hier, à Nathalie Gaouyer était en fait signée Pol Guézennec. L’autre fresque détruite, celle de Nathalie Gaouyer ornait le pignon de ce qui est aujourd’hui la résidence Ste-Claire, place d’Ecosse. (voir la photo archives municipales).

 

Pour plus de clarté et pour raviver certains souvenirs, Penhars infos vous propose de visiter aujourd’hui cette galerie d’art urbaine. Le programme de 1990 comprenait cinq œuvres. Cinq artistes. Se pose alors une autre question. Quand et par qui a été réalisé le bateau qui orne un pignon d’immeuble, rue de Kergestin ? On peut aussi se demander ce que vont devenir ces « murs peints » de Kermoysan.
Pour répondre à un commentaire d'Eric, ce jour, ce programme, en 1990, avait coûté 350000 F.



La fresque de Henri-Pierre Le Berre, rue d'Irlande (photo archives municipales).


La fresque de Nicole Blouët, rue de Kergestin (photo Penhars infos, aujourd'hui).




Fresque de Fanch Kérésit, immeuble de la Cascade (photo Penhars infos).


Rue de Kergestin. Hors programme 1990, auteur et date inconnus. (photo Penhars infos).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eric 01/08/2008 15:18

Pour la fresque de Nathalie, je crois me souvenir, qu'elle avait très mal résisté aux traces de ballon de foot. Ce mur avait une  fonction ludique à l'époque il servait à renvoyer la balle (avant la fresque et après)...

Eric 01/08/2008 15:11

Il y a aussi la fresque du centre commerciale qui avait été réalisé par les habitants du quartier quelques années après.