Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 

Romuald Hervé et Rose Goardet.



Jusqu’au 31 juillet, le centre culturel breton Ti Ar Vro, rue Jean-Jaurès à Quimper, accueille les créations de Rose Goardet et de Romuald Hervé.

 

 

 

« La peinture occupe une  grande place dans ma vie depuis quatre ans », s’enthousiasme Rose. Elle voulait s’inspirer de la Bretagne, mais  « autre chose que des paysages ». C’est en découvrant la richesse, les formes et les couleurs de motifs des costumes bigoudens qu’elle a trouvé sa voie.

 

Elle commence maintenant à s’intéresser aux motifs du pays glazig et du pays de Plougastel Daoulas. Les 19 tableaux qu’elle expose à Ti Ar Vro respirent l’optimisme, la force, la joie de vivre. Le peintre y combine, en formats différents, la chaîne de vie, la plume de paon ou les cornes de bélier qui ornent les plastrons de nos bigoudènes. Peinture au tube sur toile ou céramique, sable, broderie...« J’aime mélanger des matières et jouer avec les contrastes », explique l'artiste, créatrice aussi de bijoux.

 

Styliste

Romuald Hervé est un tout jeune diplômé de l’école Esmod international de Paris. Ce qu’il expose à Ti Ar Vro est le travail de sa quatrième de mastère. Dans un cadre religieux, bannières, objets de piété, statues et costumes bretons, il a habillé huit personnages sortis tout droit du tableau « Pardon de Kergoat » de Jules Breton, exposé au musée des Beaux-Arts de Quimper.

 

Romuald est un créateur. « C’est de la couture plus que du prêt à porter », déclare-t-il. Sur ses panoplies, on retrouve les riches et les pauvres du tableau de Jules Breton. Fourreau de dentelle ou corset en jean brodé pour les unes, robe de toile de jute pour les autres. L’œuvre et tout ce qui l’entoure sont à voir.

  


Romuald Hervé s'est imspiré du tableau " Le pardon de Kergoat ".




 Une des oeuvres de Rose Goardet.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article