Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

 

L'ouverture par les jeunes danseurs locaux.



La journée placée sous le signe des cultures urbaines, hier à Kermoysan, dans le cadre de « Penhars en fête » a fait un vrai « tabac ».

 

Hip hop, Rnb et rap étaient au programme. Le show a commencé vers 19h avec la montée sur scène  des jeunes chanteurs et danseurs locaux de la New school, du Local Musik et d’Asia Connexion et de Ergué. Pas mal du tout, devant des copains et des copines enthousiastes. Au milieu du public, Penhars infos, un peu paumé, qui n’a jamais réussi a franchir les rangs serrés des fans.

 

Danses et chants

Puis sont apparues les vedettes nationales, faisant grandir encore les rangs des spectateurs. Shérazade d’abord et son nouveau bassiste. De la RnB, douce, féminine. De la danse hip hop ensuite, avec la Cie Alchimie de Brest qui a donné un extrait de sa nouvelle création et la Cie Cortex. Un spectacle où se mêlent danse, peinture et calligraphie.

 

1200 « choristes »

On pouvait compter 1200 personnes sur le Terrain Blanc à l’arrivée de Scred Connexion. Un groupe qui fête son retour avec un double album. « Du bon rap, bien carré, comme on l’aime à Kermoysan ».

 

Enfin, Rim’K du 113, dans un show remarquable. Rien que des Tubes, comme « Tonton du bled », dont les jeunes connaissaient tous les textes. Ils ont chanté, enthousiastes.

 

Quatrième jour

La quatrième journée de Penhars en fête a commencé ce matin par une parade dans le quartier. Acrobates et jongleurs de Balles à fond, danseurs de capoeira du quartier ont suivi la fanfare Six Machine de Douarnenez pour rappeler aux habitants que la fête n’est pas finie. Que toute l’après-midi ils trouveront sur le Terrain Blanc des animations, des jeux, des expositions, de la restauration. Qu’il ne faut pas manquer, à 18h, au collège, le spectacle génial de la Cie « Les 3 points de suspension ». Qu’il y aura ce soir les concerts gratuits avec, entre autres, La Ruda en acoustique.


La parade, ce matin, dans le quartier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article