Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

10-05 053

 

 1700 personnes, seulement ou quand même, se sont rassemblées, ce matin, sur la place de la Résistance à Quimper, avant de défiler dans les rues de la ville.

 

On a connu des manifestations plus denses. " Mais c'est dur de mobiliser les gens, surtout un premier jour de week-end de mai ", avouait un des organisateurs, déçu aussi pas la faible participation des jeunes. Dans ce rassemblement presque unitaire (il manquait FO), les mots d'ordre ont été la défense de l'emploi, l'amélioration des conditions de travail, du pouvoir d'achat et des retraites.

 

Priorité aux emplois stables

La déclaration syndicale unitaire a mis en avant l'accès à l'emploi pour les jeunes, l'amélioration des minima sociaux, la suppression du bouclier fiscal, la pérennité du système de retraite par répartition, sans augmenter le temps de travail ou les années de cotisation. " Nous devons tous être mobilisés ".

 

Ce rassemblement a été l'occasion d'exprimer encore des revendications locales : celles des employés de AFOBAT 29 qui demandent la réintégration d'un salarié licencié et celle des parents d'élèves de l'école de Kergestin qui manifestaient contre la fermeture de la classe d'inclusion scolaire (CLIS).

 

Vous trouverez d'autres photos dans le diaporama de Penh Art Galerie (cliquez ici).

 

10-05 018

 

10-05 02910-05 041

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mfperon 02/05/2010 11:43



Eh! oui! il y manquait au moins quatre personnes. Dans notre équipe de travail ce 1er mai, nous étions quatre au défilé l'an dernier. Ce sera pour l'an prochain.


Au fil du temps, les fériés ont perdu leur signification, qu'elle soit religieuse ou historique. La majorité des gens n'y voient plus que le repos supplémentaire. Le 1er mai a
perdu sa signification de défense des travailleurs dans l'esprit de la plupart des gens. D'où cette faible mobilisation. Il y aurait plus de gens à manifester contre le retrait de ces fériés que
pour leur cause!


Bon dimanche.