Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

 

M. le Consul (2e à droite) entouré des présidents de l'association culturelle et de l'ATCM et de Odile Vigouroux, adjointe chargée du quartier de Penhars.



M. Halim Majid, Consul du Royaume du Maroc, était en déplacement à Penhars, samedi, accompagné de toute l’équipe consulaire qui travaille à la Chancellerie de Rennes.

 

Le consul connaît bien le quartier où il est régulièrement accueilli par Abdeslam Ben Rahal, président de l’ATCM et par Mohamed El Bouazzati, président de l’association culturelle. Sa compétence s’étend sur le grand Ouest de la France, la Bretagne, la Basse Normandie et les Pays de Loire. Soit environ 40000 personnes (230 familles sur Quimper et sa région ) parmi lesquelles beaucoup ont la double nationalité marocaine et française.

 

Administration de proximité

Un des objectifs de ces visites dans les communautés est de mettre à jour tout ce qui est papier officiel, avant les grands départs en vacances. Etat civil, passeports, renouvellement de la carte d’identité nationale marocaine, immatriculation auprès des services consulaires, enregistrement des naissances et des mariages. « Avec mon équipe, dit M. Halim Majid, nous nous déplaçons pour éviter aux personnes de venir à Rennes. C’est l’administration de proximité ».

 

La transformation du Maroc

Ce à quoi tient le plus le Consul dans ses visites, ce sont les contacts et les échanges avec la communauté. « Ils nous parlent de leur vie, les problèmes sociaux ou administratifs, leurs réussites. On leur donne des conseils. Surtout, nous les informons de façon directe de ce qui se passe au Maroc. Sur les questions politiques, économiques, sociales et culturelles. L’essor du pays ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mehmet Yilmaz 19/05/2008 05:54

Que veut dire ATCM?Merci

penhars infos 19/05/2008 08:16


ATCM est l'association des travailleurs et commerçants marocains.


Un observatif attentif 18/05/2008 23:37

Que Mr le Consul du Maroc se déplace pour rencontrer les membres de sa communauté, c'est une chose. Mais le voir en présence du président de la mosquée de Quimper en est une autre. A l'heure ou le gouvernement français veut faire émerger un islam de france, l'intrusion de pays étrangers dans les affaires de mosquées de droit "français" est très dérangeante. D'autant plus que, l'ensemble des musulmans de quimper ont contribués au financement de la mosquée et pas une communauté ou un pays en particulier...