Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

 

Au sixième étage de la tour d'Anjou.


En arrivant ce matin sur le chantier de démolition de la tour d’Anjou à Penhars, les ouvriers de la STPI de Guilers ont découvert que la façade s’était enrichie d’une œuvre d’art.

 

Le « totem », d’une hauteur de près de deux mètres, a été réalisé par des trapèzes de papier ou de plastique rouge, collés sur la façade du côté de la rue Paul-Borossi, au sixième étage. C’est un être symbolisé, homme ou femme. Penhars infos avoue sa méconnaissance des Arts Premiers. Mais un des lecteurs pourrait peut-être reconnaître ce « personnage ».

 

Périlleux

A-t-on voulu placer la tour sous la protection d’un dieu alors que vont commencer les travaux de démolition ? Œuvre d’un artiste qui a voulu profiter d’un « support » peu ordinaire et éphémère ? Quoi qu’il en soit, celui ou ceux qui ont réalisé ce « totem » ont pris beaucoup de risques.

 

Pour patienter avant la démolition de la tour d’Anjou, Penhars vous invite à revoir, dans Diaporama, les photos de la démolition de la tour L3.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eko 19/05/2008 08:56

Le nom de l'artiste est :