Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

 

" Apprendre à vivre ensemble dans la solidarité ".


350 personnes d’une douzaine de nationalités différentes ont participé, ce matin, fête de la Pentecôte, à la messe des Nations célébrée en l’église Ste-Claire à Penhars.

 

Cette messe, animée par un groupe de laïcs et célébrée par le père Pierre Jaouen, regroupait les fidèles de l’ensemble paroissial St-Yves (Penhars, Pluguffan, Plomelin). « C’est la fête de la vie et de toutes les couleurs », a souligné le prêtre qui a rappelé plusieurs actions menées à Quimper et dans le quartier : l’accueil des migrants et les cours d’alphabétisation.

 

L’homélie « à trois voix » a été un moment de réflexion à partir de l’actualité. Le drame de la Birmanie et les pays où les gens se révoltent parce qu’ils n’ont pas de quoi manger à leur faim. « 854 M d’humains souffrent aujourd’hui de malnutrition et la majorité d’entre eux sont des paysans ! ». Devant ces drames, des hommes, des femmes, des associations, des organismes réagissent, trop souvent  avec de faibles moyens. Mais ils montrent qu’existe encore l’espérance, « celle de pouvoir vivre ensemble, malgré les différences de nationalités, de culture et de religion ».

 

 

Dégradations

Cette nuit, des pierres ont été lancées sur les vitres du local d’accueil de la paroisse et contre la vitre arrière d’une voiture garée sur le parking de l’église.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article