Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

 

Allain Le Roux vient de prendre ses fonctions d'attaché parlementaire du sénateur Alain Gérard.





Mais ils sont où, « les » politiques ? Les vainqueurs comme les vaincus. Vraiment, Penhars infos et beaucoup de ses lecteurs se languissent des dernières campagnes électorales.

 

Ils sont discrets, les uns et les autres. D’accord, le maire, Bernard Poignant (PS) et son adjoint chargé des sports, Dominique Boé (PS) ont salué Penhars infos le jour de la sortie annuelle des petits vélos à Quimper. D’accord, ce matin-là, notre rédacteur a été impressionné par les mollets du conseiller municipal Philippe Calvez (UMP). D’accord, dans le défilé du 1er mai, Penhars infos a serré les mains de Piero Rainero (PC) et de Georges Cadiou (UDB).

 

Quelques infos

Mais ils ne causent plus, ou si peu. On ne s’attendait pas à ce que le maire nous accueille par un « Bonjour mon chéri, alors, on fait ses courses, en vélo ? On cherche les grosses légumes ? ». Non. Nous en serions resté « planté ». Ils sont muets. Qui sait, par exemple, que le premier adjoint, Georges Kergonna (PS), a été élu, cette semaine, président de l’OPAC Cornouaille ? Ou que Marcelle Ramonet (UMP), depuis le 1er janvier et jusqu’au 31 décembre 2009, fait partie de la commission du Travail au Conseil Economique et Social ? Un coup de pouce de Fillon ?

 

Le sénateur

Impossible d’avoir des nouvelles d’André Guénégan, de Benoît Lecomte, d’Isabelle le Bal, d’Alain Gérard, d’Allain le Roux…Des noms que Penhars infos a « cultivé », avec soin, pendant neuf mois. Toute une gestation avec au final, un accouchement raté. Et puis hier, au détour d’une rue, votre journal est tombé nez à nez avec une affichette sur une porte.

 

« Permanence d’Alain Gérard, sénateur du Finistère ». C’est au 1 bis, rue des Douves, près de la place Alexandre Massé, l’inventeur du bouton à quatre trous. Depuis Avril. Pas les trous mais la permanence. Forçant sa curiosité, notre journaliste a poussé la porte qui n’a pas fait « bling bling ». Ce n’est pas une boucherie.

 

Deux d’un coup

Bingo ! Et Alain Gérard et Allain Le Roux. Deux d’un coup ! Pas la bise, mais charmants. Et surpris. Notre ancien maire est toujours sénateur, jusqu’au 26 septembre. Comme il n’a plus de bureaux à la mairie, il a installé sa permanence rue des Douves. Puisque Laurence, sa secrétaire dans ses fonctions de sénateur a déjà trouvé un emploi plus « sûr », Alain Gérard a embauché, pour quelques mois et comme « attaché parlementaire », Allain Le Roux, son ancien adjoint chargé d’Ergué-Armel, délégué UMP de la première circonscription et candidat malheureux aux cantonales. Il prenait ses fonctions et Penhars infos passait par là.

 

L’alternance

Allain Le Roux a bien digéré sa défaite électorale. « On a fait une bonne campagne sérieuse avec une équipe formidable. C’est la politique et je comprends bien la loi de l’alternance. Le plus dur pour moi a été de me retrouver sans travail le lundi, au lendemain des élections ». De nouveau, il est prêt à rebondir. A la question « Candidat aux sénatoriales ? », il répond par un éclat de rire. « Ce n’est pas à l’ordre du jour ». Nous vous l’avions dit, ils sont tous muets, ces politiques. Mais pour combien de temps ? 

 

La permanence du sénateur est ouverte de 9h30 à 12h et de 14h à 17h. Tél.02.98.53.79.43.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article