Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

 

Par le nouveau trou, on aperçoit une bande blanche du Bd de France.


La passerelle de Penhars pourrit bien. Merci pour elle.

 

En moins d’un an, Penhars infos a plusieurs alerté les élus et ses lecteurs sur la dégradation trop rapide de cet ouvrage métallique inauguré en 1995. Si au bout de 13 ans de passages de piétons on peut avancer que le tablier, au moins, est bon pour la ferraille, il y a de quoi se poser quelques questions sur la qualité du matériau et de la construction.

 

Sous le revêtement

Trop tard. La garantie décennale est terminée. Il faut pourtant trouver une solution, et vite. On y a déjà posé des « rustines », métalliques elles aussi. Mais comment évolue la rouille sous ces « rustines » ? Comme sous le revêtement antidérapant, là où il existe encore. Plusieurs gonflements à la jointure des plaques ne laissent rien présager de bon. Ce nouveau trou, apparu ce weekend était caché par le revêtement. Y en a-t-il d’autres ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article