Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

nov-07-096.jpg 
Samedi dernier, panne de courant, pendant un heure, dans la galerie de Kermoysan.(Archives ARC nov 07).


Une grande partie du secteur de Penhars, de la Terre Noire à Kermoysan, s’est trouvée, samedi matin, plongée dans l’obscurité.
 
Pas de courant entre 9h30 et 10h30. Désagréable, bien sûr, dans les immeubles où les ascenseurs ne marchaient plus. Très embêtant pour les 19 commerces de la galerie de Kermoysan.
 
« On ferme car on ne peut rien faire » déclarait un des banquiers. Pas d’ordinateur, pas de distributeur de billets. Pareil pour le Shopi où les tiroirs-caisse ne s’ouvraient pas. Des coupes interrompues chez les coiffeurs qui ne voulaient pas prendre de risque de travailler dans la pénombre.
 
Une seule balance
Et on a vu la bouchère et son apprenti venir chez la poissonnière pour peser la viande. La poissonnerie était le seul commerce où marchait une balance…à piles, de l’époque où le « père » faisait le tour du quartier avec son fourgon et ses poissons. Pas de p’tit noir dans le noir au bar tabac où les percolateurs refusaient tout service. A une heure de pointe, pour le café-crème. Il paraît que le p’tit blanc réchauffe aussi..
 
Il y avait du monde, ce matin, dans la galerie. « Le bon côté de cette panne, reconnaissait un philosophe, c’est q’on a eu plus de temps pour parler tous ensemble ».
 
Celle qui n’en a pas parlé, c’est la presse papier. « On a fait un placard pour les commerces de la rue Kéréon qui ont souffert d’une panne aussi, samedi, (pendant 5 heures), mais de nous, pas un mot. On nous oublie souvent », pestaient plusieurs commerçants.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article