Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos


Scène paisible de campagne...électorale ?
 
 
Rideau, fin du premier acte. Une partie des spectateurs se lève et clame « Bravo les artistes ! ». Une autre partie s’indigne et crie « Aux vestiaires, les arbitres ! ».
 
Le prochain maire de Quimper sera ou Marcelle Ramonet ou Bernard Poignant. Oh, qu’elle fut longue cette course à l’investiture. Implacable et parfois cruelle. Penhars infos qui, le 7 août dernier, posait la question : « B. Poignant contre qui… ? » ne veut pas reprendre toutes les péripéties qui ont émaillé ce premier acte. Il invite les lecteurs à dérouler le journal.
 
D’accord, nos deux principaux candidats sont des « pointures ». Ils ont des réseaux, au bon sens du terme, qui se montreront utiles à la ville, à la communauté et à la région. Mais avec qui l’heureuse ou l’heureux élu(e) va-t-elle ou va-t-il « gouverner » ?
 
Le poids des petits
La pièce n’est pas terminée. Il nous reste encore trois actes, la composition des listes, la campagne électorale et les élections. D’âpres discussions en perspective, de fols espoirs, des déceptions, des compromis. Ces querelles internes peuvent donner du poids aux petits partis. Une bonne chose, après tout, pour la démocratie et pour calmer l’appétit de ceux qui ont des dents trop longues.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

castillo.g 02/12/2007 10:50

le poids politiue   de le bigot et le bal, sans préjger à l 'avance des résultats de l 'élection sera 'a moins 30% à eux deux....sauf un évènements nationale qui ferais voter n bloc pour les deux grandes formations, ump et ps.poignant devra prendre en considération les asspirtions de ca gauche et extême.sans oublier les verts associés à l 'udb.comme on dit un beau paquet de compromis en vue!Ramonet devra rassembler des troupes, diviser dans une campagne de désignation qui à trop durer et souvent sans pitié.elle devrait soi s'allier dès le 1er tour avec le bal ou préparer avec elle un projet commun, car peu de choses les éloignes finalement.Elle devra prendre en compte l'aspiration des verts.Le récent accord de Grenelle salué par la plus part des acteurs environementaux doivent l'y insiter.Bref, pour Quimper ca sera le retour de l'EX en fin de mandat europeen et un duo de femmes pourquoi pas..... 

lionEl 01/12/2007 10:19

Les petits...En effet, je tiens à rappeler que, contrairement à ce qu'on nous rabâche à chaque élection, il n'y a pas que les "cheveaux de tête" qui sont éligibles... On nous a déjà assez bassinés avec le duel Sarko/Ségo au niveau national, comme si les autres candidats n'existaient pas! Au niveau local, j'aimerais bien que tous les médias fassent mention des autres candidats...Le Bigot, Le Bal, Carrasco... qui d'autre? On n'entend quasi jamais parler d'eux.Qui sont-ils, que proposent-ils, quelle histoire politique ici?Si on ne parle pas d'eux, il y a de grandes chances que nombre d'électeurs n'iront pas aux urnes!