Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

nov07-016.jpg 
De chaque côté du sénateur maire, les deux nouveaux Gradlon, Viviane Hélias et Jos Guiriec.
 
Samedi matin, dans les salons de la mairie, Alain Gérard, sénateur maire de Quimper, a remis le « Gradlon » à Viviane Hélias et à Jos Guiriec.
 
Depuis plusieurs années, cette distinction vient couronner des bénévoles quimpérois qui se sont engagés avec passion et beaucoup d’abnégation dans des associations, sportives et culturelles.
 
Le sportif du jour était Jos Guiriec. « 72 ans de fidélité à l’USK, l’union sportive de Kerfeunteun, qui, à l’époque où il y est entré, en 1935, s’appelait alors l’Etoile sportive de la Trinité », soulignera Ludovic Jolivet, l’adjoint chargé des sports.
L’intégralité du discours est sur le « blog ludovic jolivet ».
 
Viviane Hélias, elle, a consacré sa vie au développement de la culture bretonne. « Vous aviez deux journées en une », a déclaré Isabelle Le Bal, l’adjointe chargée de la culture. Brodeuse de métier, à Kérazan et dans les ateliers Le Minor, Viviane a pris très tôt des responsabilités dans le cercle celtique de Pont l’Abbé et dans la fédération War’l leur dont elle est maintenant présidente d’honneur.

La mère des sonneurs
 Employée pendant 22 ans à l’hôpital de Quimper, elle consacrera tous ses temps libres à la broderie (stages adultes et enfants, expositions dans le monde entier, écriture d’ouvrages techniques), à la danse, à la régie dans toutes les fêtes de la région. Elle qu’on appelle encore « la mère des sonneurs » avait  le prestige qu’il fallait pour faire démarrer à l’heure un défilé ou un triomphe des sonneurs sur les quais de Quimper.

nov07-010.jpg
De nombreux amis ont assisté à la remise des Gradlon.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article