Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

 
Les exposants sont les trois enfants, pas la maman.
 
La bourse annuelle aux jouets s’est tenue, mercredi après-midi, au centre social des Abeilles à la Terre noire.
 
Noire de monde, dès l’ouverture des portes. Il faut dire qu’il n’y avait pas moins de 29 exposants, du quartier, âgés de cinq à 16 ans. Avec maman, souvent, ou papa ou mamie. Beaucoup de jeunes filles qui avaient vidé leurs coffres.
 
Une bonne idée que cette bourse, à quelques semaines de Noël. D’abord, ça laisse de la place pour de nouveaux cadeaux et, ensuite, ça rapporte quelques petites économies. Bref, on trouvait des poupées Barbie partout. Même sa Ferrari rouge ou son camping-car.
 
Les garçons aussi avaient fait le tri. Des jeux pour les ordinateurs, pour acheter d’autres jeux pour les ordinateurs. Les affaires ont bien marché, à des prix raisonnables. Qui ont baissé en fin de journée, pour laisser de la place dans les coffres.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article