Autour du monde

Archives

Météo

Publié par ARC

 
 
 
La ville de Quimper et la Rénovation urbaine/contrat urbain de cohésion sociale viennent de publier la Lettre info n°1 qui présente le plan de masse du futur Kermoysan.
 
Rien de nouveau dans les textes, surtout pas pour les lecteurs de Penhars infos qui sont régulièrement informés de l’avancement des travaux sur le quartier.
 
La Lettre info n°1 présente la naissance du projet et ses réalisations. Ce qui a été fait, et dans quelles conditions, sur ce qui va être fait dans les prochains mois. Vous allez la recevoir dans votre boîte à lettres, rapidement.
 
Le quartier dans cinq ans
Le plus intéressant est le photomontage réalisé par Archipole-arkaouest-3dms qui montre ce que sera le cœur du quartier dans cinq ans. Comme il manque une légende, Penhars infos va vous donner quelques clés de lecture.
D’abord une remarque importante, c’est un projet qui, comme c’est déjà arrivé, pourra subir d’éventuelles modifications.
Deux repères. Le boulevard de France et le rond-point de Kermoysan. A droite, en haut, les immeubles du Limousin et de Kergestin. A droite, au centre, les immeubles de la place d’Ecosse, des rues d’Irlande et de l’Île de Man. Le petit bâtiment, en rose, à la place de la tour L3, est la future maison des services publics, regroupant la nouvelle mairie annexe du quartier et plusieurs services sociaux.
 
Une salle de spectacles
Au centre de la photo, le Terrain Blanc. Ce qui est quadrillé sera l’esplanade entre la MPT et la maison de l’enfance. A côté de cette maison, on voit l’immeuble OPAC actuellement en construction. En violet, la deuxième tranche de la nouvelle MPT et la salle de spectacles. La tour d’Anjou a disparu, elle est remplacée par un petit immeuble. En rouge, les immeubles de la rue du Maine qui seront résidencialisés.
Tout ce qui est en bleu clair sont des immeubles qui feront l’objet d’une réhabilitation. Ils sont situés Bd de Bretagne, rue du Poitou, Bd de Provence et rue de Savoie (Le Pargo), rue du Languedoc et rue du Roussillon.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article