Autour du monde

Météo

Publié par ARC

 juillet-07-191.jpg
Chaque jour, pendant le repas place Saint-Corentin, l'animation musicale est assurée par différents groupes de chanteurs ou sonneurs. Et on peut danser.

 
L’espace restauration du Festival de Cornouaille, installé sur la place Saint-Corentin, est une très bonne adresse pour déguster, midi et soir, les produits régionaux.
 
Le confort y est spartiate. Des tréteaux et des bancs de bois. A la mode ancienne, comme dans une kermesse de village. Il se peut que votre voisin de table vienne du bout du monde ou qu’il soit simplement un habitué, de Quimper et ses environs. Car il y a des habitués qui tous les ans retrouvent avec plaisir la « table »du festival.
 
Parmi eux, les bénévoles qui s’activent dans les cuisines, au service, à la vaisselle ou à la caisse, comme Florence et Annick. « Chaque année, disent-elles en riant, on prend une semaine de vacances pour venir travailler ici ». Elles reconnaissent un certain nombre de clients et ce qu’ils aiment.
 
« Ce qui marche le mieux, ce sont les moules frites », ajoutent-elles. « Samedi soir, on a vendu 420 kg de moules ». C’est la pleine saison et elles sont très bonnes. Les traiteurs professionnels qui préparent les repas sur place, changent de recette tous les jours.
 
D’autres habitués se régalent du couscous de la mer, au thon. Ou alors de l’andouille de Vire, flambée au pommeau de Bretagne avec, à suivre, une pâtisserie bretonne comme un far ou un kouign aman. Juste ce qu’il faut pour bien tenir le coup pendant l’atelier de danses.
 
Prix des spécialités et plat du jour, entre sept et neuf euros. La pâtisserie, deux euros.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article