Autour du monde

Météo

Publié par ARC

 juillet-07-009.jpg
Tous les cinq ans, l'OPAC a besoin de nouveaux bureaux.
 
 
 
Dans quelques mois, vont débuter des travaux d’agrandissement du siège de l’OPAC Quimper Cornouaille, rue de Kergestin à Penhars.
 
La surface totale de cette extension, au pignon nord du bâtiment, est de 450 m2. Des garages au sous-sol, un parking pour les services au rez-de-jardin, dix bureaux au rez-de-chaussée et sept à l’étage.
 
L’OPAC s’est implanté à Kergestin en 1994, au plus près du parc HLM de Kermoysan-Kergestin. « L’extension de notre patrimoine immobilier et la mise en place d’activités nouvelles nous obligent à augmenter le nombre des bureaux tous les cinq ans », explique Serge Rondier, le directeur de l’OPAC.
 
« Sur cinq ans, continue-t-il, nous construisons environ 1300 logements. Cela représente une augmentation de 20% de notre patrimoine. Il nous faut du personnel. D’autant plus que depuis 1999, l’OPAC a mis en place la possibilité de location-accession à la propriété pour une centaine de logements par an ».
 
Ce sera sans doute la dernière extension sur le site de Kergestin, à cause du manque d’espace. Mais dans cinq ou six ans, risque de se poser le problème de nouveaux bureaux. Faudra-t-il dédoubler les services de l’OPAC ? A Kergestin le service des HLM et dans un autre lieu, celui de la location-accession à la propriété ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article