Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Six arbres à abattre sur les quais de Quimper

Valérie Huet Morinière, adjointe chargée du centre ville, du patrimoine et de la végétalisation, Estelle Le Thuaut, responsable du service entretien des espaces verts de Quimper ont annoncé ce matin que cinq marronniers et un frêne  sur les quais au centre ville, devaient être coupés pour des raisons de sécurité.

 

Depuis 2014, on a dû abattre plus d'une vingtaine des 86 marronniers qui forment l'alignement arboré du boulevard Amiral de Kerguélen/rue du Parc. Six en 2019 et deux en 2020. Ils sont victimes du chancre bactérien du marronnier qui s'est fortement développé en France dans les années 2005/2006. Il tue les arbres affaiblis.

 

Les marronniers qui sont un des symboles de la ville (et protégés dans le cadre de la mise en valeur du patrimoine) ont été plantés en deux étapes, en 1936 et en 1953. Entre 70 et 90 ans, " Une longévité non négligeable pour des arbres d'alignement dans le milieu urbain ".

 

La majorité précédente avait commencé à remplacer les arbres morts par de nouveaux marronniers. Eux aussi sont victimes du chancre qui se transmet d'arbre en arbre. A plus ou moins longue échéance, il va falloir se résoudre à abattre tout ces marronniers malades et à les remplacer par une autre essence plus adaptée au milieu urbain et ... au réchauffement climatique.

 

Cela se fera dans le cadre d'un réaménagement global des quais du centre ville, le partage des voies, piétons, vélos, bus, voitures, arbres ... sans doute pas avant la mise en place du pôle multimodal de la gare en 2024.

 

Les travaux de coupe des 6 arbres auront lieu la semaine prochaine et devraient durer trois jours.

Six arbres à abattre sur les quais de Quimper
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article