Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Ce matin, devant le musée départementan breton

Ce matin, devant le musée départementan breton

Deux marronniers ont été abattus ce matin boulevard Kerguélen à Quimper. Ils étaient morts. Il fallait les enlever pour des raisons de sécurité. Ce ne sont pas les premiers qui disparaissent dans ce magnifique alignement d'arbres qui est une des images symboliques de Quimper.

 

Ils sont protégés dans le cadre de la mise en valeur du patrimoine. Mais depuis quelques années, ils dépérissent les uns après les autres. En mai 2017, on en avait abattu deux ou trois. Six en 2019. Deux ce matin. On aurait pu en enlever d'autres qui ont bien mauvaise mine. Même parmi ceux qui sont venus remplacer les premiers malades.

 

D'ailleurs, en remplaçant ici et là les marronniers desséchés, l'alignement a déjà perdu ce qui en faisait la parure des quais. La prochaine municipalité, quelle qu'elle soit, devra rapidement mettre en route un projet de réhabilitation des quais de l'Odet.

Peu à peu les quais au centre de Quimper perdent leur parurePeu à peu les quais au centre de Quimper perdent leur parurePeu à peu les quais au centre de Quimper perdent leur parure
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claire Denglish 15/06/2020 19:52

Arbres et cyclistes : même combat ! A cela près que les cyclistes ne prennent pas racine. Comment peut-on encore planter des arbres sans leur octroyer l'espace nécessaire pour les racines...? Il y a autant de volume sous le tronc que dans les ramures. Un arbre, c'est pas un truc qu'on pose comme un jouet en plastique, et ça a besoin RESPIRER.

Maxime Carpentier 17/06/2020 07:31

Claire Denglish En même temps, ils sont là depuis énormément longtemps. Un aménagement de parcs et sites est en cours et certains finalisés avec de nouvelles plantations. Sans oublier qu'il y a les jardins de la communauté, et d'autres espaces verts.

Quimper est un lieu historique, et il y a eu pas mal de changement au niveau de la voirie autours de ces arbres. Ils n'ont pas été touchés, car les racines étaient trop développés sous terre. Et je ne dirais absolument pas que l'on manque d'air et d'espace à Quimper, il faut juste sortir de l'hypercentre...