Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Ludovic Jolivet, président de QBO, maire de Quimper (archive Penhars Infos)

Ludovic Jolivet, président de QBO, maire de Quimper (archive Penhars Infos)

A la date du début de sortie du déconfinement, le 11 mai, la ville de Quimper et QBO ne pourront pas distribuer les 100000 masques promis par Ludovic Jolivet et commandés à Armor-Lux. Ils ne sont pas prêts !

 

Le 21 avril dernier, Penhars Infos annonçait qu'une pétition était lancée à Kergestin/Kermoysan pour demander à la Ville, un masque  pour tous et gratuit. Un ou deux jours plus tard, la presse papier locale écrivait que la  ville de Quimper devrait distribuer 100000 masques. Et que la commande serait passée après accord du bureau de QBO. Bel effet d'annonce ! On oubliait la pétition et sur la page Facebook, notre maire recueillait des éloges. Plus tard encore, la page Facebook de la Ville précisait que les masques seraient distribués dans les bureaux de vote.

 

Cette obligation de port de  masque était devenue lancinante dans la tête des citoyens qui ne cessaient d'interroger les élus sur la date et le processus de distribution. Hélas ! C'est bien plus compliqué qu'annoncé ! Des explications ont été données hier sur le site internet de la Ville. (cliquez)

 

Il n'y aura sans doute pas de masque pour le 11 mai. On nous propose un nouveau calendrier de distribution qui sera sans doute plusieurs fois modifié. Voici ce qui est proposé .(mais je vous invite de nouveau à cliquer sur le lien de la Ville).

Sur le site de Quimper

Sur le site de Quimper

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick 09/05/2020 13:45

Je suis fatigué de constater une fois de plus que Quimper par l'intermédiaire de ses élus s'abaissent à se regarder le nombril, cette fois en faisant de Jean Guy Le Floch le sauveur de la Cornouaille. J'en ai marre d’être considéré comme un homme qui se nourrit de crêpes, qui porte un tricot rayé et qui n’écoute que du biniou

Le berre 07/05/2020 18:46

Quimper. À peine arrivés dans les grandes surfaces, les masques jetables déjà vendus
Depuis lundi 4 mai, les clients se pressent dans les grandes surfaces pour acheter des masques à usage unique pour se protéger du coronavirus
Quand a voir certains comment ils les portes pffff .
Hâte que tout cela reprenne vite .la vie ,les travaux ,que penhars info retrouve les reportages sur la vie de quartier.construction de la future maison de retraite ,du quartier derrière la mairie.eventuellement de la futur voie verte .bon deconfinement a tous

Claire Denglish 07/05/2020 17:48

1- Combien les ouvrières des ateliers d'Armor Lux peuvent-elles faire sortir par jour de masques grand public respectant les normes AFNOR correctement confectionnés ? 2 - Combien de commandes la marque a t-elle reçu ? 3 - Et enfin, qui sont les clients prioritaires...? C'est par là qu'il faut commencer avant de faire des prévisions. Les ouvriers ne sont pas des machines, respect pour ceux qui confectionnent à la chaîne... Et Quimper, bien que bassin de l'usine, n'est peut-être pas prioritaire. Tous les ateliers de confections du pays auraient dû être réquisitionnés par le gouvernement dès le début de la pandémie pour empêcher aux plus offrants d'être servis les premiers. Si on réagit tardivement, on ne peut pas empêcher que toutes les choses bien faites prennent du temps.