Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Garder ou ne pas garder l'ancienne mairie annexe de Penhars  ... la question aux candidats

C'est une question que les élus et les techniciens de la Ville se posent depuis au moins 2007. Qu'est-ce qu'on va faire de l'ancienne mairie annexe de Penhars, un bâtiment construit au début des années 1920, mal situé et non conforme aux normes d'accueil du public.

 

Un bâtiment que les services municipaux ont quitté en juin 2013 pour s'installer dans la toute nouvelle Maison des Services Publics, près du rond-point de Kermoysan, construite dans le cadre de la rénovation urbaine du quartier. Depuis, l'ancienne mairie annexe a accueilli le conservatoire de musique et arts dramatiques pendant qu'on rénovait ses locaux puis l'ARPAQ pendant la démolition de ses anciens locaux et la construction de nouveaux.

 

C'est fait. Les magnifiques nouveaux locaux de l'ARPAQ ont été inaugurés lundi dernier. Et maintenant, l'ancienne mairie annexe est vide. Et la question se pose de nouveau : " que faire de ce vieux bâtiment ?". D'autant plus que la construction des 330 logements du projet de Kervalguen, derrière la mairie annexe, va commencer bientôt.

 

Le vieux Penhars

Normalement ce sera démoli. Guillaume Menguy, adjoint chargé de l'urbanisme l'a dit en 2015. Mais il n'y a pas eu de délibération officielle en conseil municipal. Par ailleurs, plusieurs habitants, " anciens " de Penhars font savoir régulièrement qu'ils voudraient que l'on garde ce vieux bâtiment, " patrimoine " de l'ancienne commune de Penhars....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

plouzennec nicole 27/02/2020 12:54

ah ....l histoire de penhars !...pour moi penharsouille dans l ame il faut conserver ce batiment bien sur y faire un lieu d histoire par exemple.la mairie était initialement dans la maison du bar face au cimetière.elle fut déplacée au lieu actuel puis agrandie (c est rené quittos mon papa qui a fait les plans de cet agrandissement) rené quittos et mme briand y ont effectué leur carrière au service des administrés.j y allais les voir travailler après la visite au cimetière voisin. puis en 1971 je m y suis mariée comme beaucoup de ma génération .il y aurait tant à raconter ....les élections ,les vaccinations, le bureau de police, la salle du conseil ,la salle des mariages ,meme le début du siège de la crèche familiale en 1974, le bureau d aide sociale ,le logement du garde champetre paul moenner, puis de l ouvrier du service des eaux .aussi les bureaux du service contrat de ville .et j en oublie .. avec les archives de mémoire de penhars .j arrete ça remue trop de souvenirs .nicole plouz née quittos

Marc 27/02/2020 11:31

Ce que la ville doit prendre en compte d'abord est la sécurité dans ce carrefour très dangereux. Si, en démolissant ce bâtiment, on peut vraiment apporter plus de sécurité, alors il faut le faire.

Maxime Carpentier 27/02/2020 07:31

Pourquoi on ne pose pas la question aux associations ou acteurs locaux ? Si ça dure depuis 2007, autant ne plus tourner autours du pot. Si une question n'a pas de réponse, c'est tout simplement parce que l'on ne l'a pas posée aux bonnes personnes, c'est tout...

Lokman Yilmaz 26/02/2020 19:34

Moi pareil que j'ai entendu qu'il aller faire un rond point

Anne-marie Paul 26/02/2020 19:32

La mairie où ma naissance a été déclarée ainsi que mon mariage..

Lëà Rïãdh Janna Bühànnïc 26/02/2020 19:30

J'ai entendu dire quil aller faire un rond point a la place