Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Piero Rainero ne sera pas candidat au prochain conseil municipal de Quimper

" C'est sans doute la dernière fois que je viens dans ce bureau " dit Piero Rainero (PC), conseiller municipal, en terminant la conférence de presse qu'il a tenue pour annoncer qu'il ne serait pas sur la liste de gauche aux prochaines élections municipales. Par choix personnel, pour d'autres responsabilités associatives.

 

A 73 ans, Piero Rainero doit être " le plus ancien de la maison ". Il aura été conseiller municipal pendant 31 ans, cinq mandats. Soit de la majorité quand la gauche était unie, soit dans l'opposition sous les mandatures d'Alain Gérard et de Ludovic Jolivet, " avec toujours le respect de l'adversaire ".

 

Il ne siégera plus au conseil mais il continuera de participer à la vie municipale. Il est déjà bien impliqué dans la campagne électorale. Il a participé à toutes les réunions du rassemblement des différentes forces de gauche autour d'Isabelle Assih. " A Quimper, affirme-t-il, l'enjeu est important. Le temps du changement est arrivé ".

 

Le duel

Dans la foulée, il prédit que les prochaines municipales seront un débat entre deux personnes : Isabelle Assih (gauche) et Ludovic Jolivet (droite et centre), " le premier de cordée de Macron ". Il ne comprend pas la candidature de la députée Annaïg Le Meur. Et quand on lui fait remarquer qu'il ne mentionne pas Isabelle Le Bal (centre et droite), il répond " candidature traditionnelle , qui n'aura pas le même impact cette fois ".

 

A la question " Y aura-t-il des candidats communistes sur la liste de gauche ? " sa réponse est : " Oui, bien sûr ". - "Combien ?" - " Beaucoup ! ". " Est-ce que Yvonne Rainero {son épouse} sera sur la liste ? " - " On ne sait pas encore. C'est ce soir, à bulletin secret, que les Communistes votent pour leurs représentants sur cette liste ".

Il a aussi rappelé l'opposition de la gauche au projet " pharaonique "de construction d'une  grande salle Arena . A cause du coût de construction et du coût de fonctionnement. Ça empêcherait de réaliser ce dont les Quimpérois ont besoin.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Glen 17/01/2020 11:27

Un Stalinien de moins au conseil municipal