Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

L'ombrellino installé dans  la basilique de Quimper

Il y a quelque chose de nouveau dans le chœur de la cathédrale de Quimper. Une sorte de parapluie, jaune et rouge, à demi déployé et fixé à un pilier côté évangile (à gauche quand on regarde l'autel). C'est un gonfalon ! 

 

Un quoi ? un gonfalon, ou gonfanon, ou l'ombrellino, une ombrelle qui montre à tous et fièrement que la cathédrale Saint-Corentin est une basilique. Basilique mineure certes puisque les majeures sont à Rome mais basilique. Un titre honorifique accordé par les papes à des lieux de pèlerinages  importants comme Le Folgoët dans le Finistère ou Sainte-Anne d'Auray dans le Morbihan. Pour Quimper, en 1870.

 

Sur le pilier d'en face, côté épître, on a placé le tintinnabulum (la clochette qui annonce les processions). Le tout a été béni par l'évêque le dimanche 13 octobre.

 

Jusqu'à maintenant, l'ombrelle à Quimper était représentée dans un petit vitrail au-dessus de la porte de la sacristie. Penhars Infos vous l'avait montré. Voilà donc un vrai gonfalon, en soie, personnalisé dans ses franges par des hermines et la truite de Saint Corentin. Je crois qu'il pourrait être ouvert pour accueillir le pape s'il venait la basilique-cathédrale de Quimper.

L'ombrellino installé dans  la basilique de Quimper
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michelle Plouhinec 25/10/2019 21:22

Irai. Le. Voir. Merci