Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Mickaël Tual, directeur, Ahmet Karama; président de la MPT de Penhars

Mickaël Tual, directeur, Ahmet Karama; président de la MPT de Penhars

Le centre social de Kermoysan, basé à la Maison des services publics va fermer le 31 décembre. C'est acté. Le centre social de la MPT de Penhars ouvre le 1er janvier 2020. Tout un projet à construire avec les habitants.

 

Le nouveau centre social de la MPT va fonctionner pendant un an avec un agrément de préfiguration de la CAF. Un agrément provisoire qui sera suivi d'un second agrément provisoire de deux ans. Alors, la MPT présentera son projet pour obtenir un agrément définitif, valable quatre ans et à renouveler tous les quatre ans.

 

La MPT fonctionne déjà avec ses projets de l'ALSH pour les plus jeunes, du secteur jeunesse pour les pré-ados et ados, du secteur Tout public, des associations. Pour obtenir l'agrément centre social, elle va devoir construire de nouveaux projets  autour des familles, de la parentalité et des personnes âgées. Bien en accord avec les besoins et les demandes des habitants qui vont être invités à s'exprimer.

 

Des habitants acteurs de l'évolution du quartier

" Nous devons les écouter, comprendre leurs attentes. Qu'ils disent ce qu'ils attendent de la MPT après 2020 " dit Ahmet Karama, le président. C'est pourquoi, il invite les habitants de Penhars, rien qu'eux, à participer à une réunion qui aura lieu le samedi 14 septembre à 10h, à la MPT.

 

Outre cette réunion, la MPT va aller à la rencontre des habitants dans le quartier. " Nous allons prendre contact avec les gens ", ajoute Mickaël Tual, le directeur. " Avec un questionnaire qu'on remplira avec eux ". " On a intérêt à sortir de nos murs, continue-t-il, et trouver comment les gens peuvent agir dans l'évolution du quartier ".

La MPT de Penhars à l'écoute des habitants pour construire le projet de son centre social
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick 11/09/2019 19:25

On a vu le résultat du travail des acteurs du quartier hier soir LOL ... On en a même parlé sur BFM TV...

Claire Denglish 05/09/2019 07:12

Il est urgent de mettre en place des activités qui permettent aux femmes de toutes les cultures de retrouver leur place légitime dans l'espace public, et d'émanciper toutes celles qui sont confinées entre l'évier et le placard à balai et dont le cercle relationnel s'est réduit à peau de chagrin. L'accent doit être mis d'urgence sur la solidarité féminine, et cela à tous les âges.