Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Autour de Jacques Le Roux, secrétaire de section, Mélanie Thomin et Gilbert Gramoullé, adjoints municippaux

Autour de Jacques Le Roux, secrétaire de section, Mélanie Thomin et Gilbert Gramoullé, adjoints municippaux

A près d'un an des prochaines élections municipales, le PS quimpérois a présenté aujourd'hui le bilan qu'il tire des 5 ans au pouvoir de Ludovic Jolivet, maire de Quimper et président de Quimper Bretagne Occidentale. Un réquisitoire sévère !

 

Ce bilan qui a été réalisé par les conseillers municipaux, départementaux et adhérents socialistes se veut basé sur les comparaisons entre les engagements d'avant élections et les réalisations du mandat en cours. " La trace laissée dans l'histoire de la ville sera presque invisible ", prophétisent-ils ! " Quimper a perdu 5 et bientôt 6 années ".

 

 

Pour illustrer leur constat, les socialistes rappellent les promesses de la majorité municipale : " Quimper ville pilote pour les seniors " " la création d'une cité des entrepreneurs à la gare ", " une galerie Kéréon réhabilitée au centre ville " , " une salle grande capacité modulable pour les spectacles culturels et les manifestations sportives " , " un nouveau plan de mobilité plus fluide " , " deux axes de déplacements doux piétons-vélos " " Quimper capitale de la culture bretonne " ....

 

La liste est longue. De rappeler la fermeture du Quartier, la mauvaise gestion de la vente du Quai Dupleix, l'insécurité, les caméras....  Finalement, toutes les charges se concentrent contre le maire lui-même : " Il ne sait pas où il va mais il y va en force ! ". " Il s'est fâché avec beaucoup de monde ".... " On est inquiets pour la Cornouaille ".

 

Les socialistes quimpérois veulent construire une alternance en s'ouvrant très vite à l'ensemble des forces de gauche. Après que l'on sache, début mars, qui mènera leur prochaine campagne électorale pour les municipales mais qui ne sera pas nécessairement tête de liste. Un seul nom, pour le moment, pour cette tête de liste : Isabelle Assih, conseillère départementale. Mais la presse accueille régulièrement Bernard Poignant. Le Finistère connaît bien Armelle Huruguen, vice-présidente du conseil départemental, y'en a d'autres ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

patrick 16/02/2019 17:08

Pourriez vous avoir l’obligeance à moins que cela ne soit qu'un moyen de censure voulu de revoir votre principe de validation de nos commentaires. J'ai pris la peine de rédiger une longue réponse et il est impossible de valider le CAPTCHA après 6 tentatives...réponse :"le jeton CSRF est invalide. Veuillez renvoyer le formulaire".

Penhars Infos 16/02/2019 18:00

Désolé ! Ce n'est pas moi qui gère le CAPTCHa. Ce commentaire-ci est passé (après CAPTCHA ?)