Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Ludovic Jolivet, maire de Quimper et Bernard Kéraudren, directeur de cabinet

Ludovic Jolivet, maire de Quimper et Bernard Kéraudren, directeur de cabinet

La municipalité a décidé de permettre aux Quimpérois de s’exprimer le plus largement possible dans le cadre du Grand débat national organisé par le Gouvernement.
Pour ce faire, la Ville organisera quatre réunions publiques thématiques :
• Vendredi 1er février : Fiscalité et dépenses publiques
• Mardi 12 février : Organisation de l’Etat et des services publics
• Vendredi 15 février : Transition écologique
• Vendredi 22 février : Démocratie et citoyenneté

Toutes ces réunions se tiendront à 18h30 dans la grande salle des Halles Saint-François. Elles seront animées par Jean-Louis Le Corvoisier, consultant spécialisé dans l’organisation de débats afin de garantir une prise de parole neutre.

Communication de la Ville

" Notre travail consiste à accompagner l’État " insiste Ludovic Jolivet, maire de Quimper et président de Quimper Bretagne Occidentale en annonçant aujourd'hui, avec Bernard Kéraudren, le directeur de cabinet, que la Ville organisait quatre réunions publiques pour que le maximum de Quimpéroises et de Quimpérois puissent exprimer ce qu'ils ont à dire.

 

" Dans ces moments où nous vivons un événement majeur, ce grand débat est extrêmement utile ! Il ne faut pas se dérober : les gens ont des problèmes. Maintenant, ils veulent qu'on les écoute. Et nous remonterons tout ce qui est dit, sinon ça ne sert à rien. On verra ce que l’État va faire avec ces doléances  ".

 

Au-delà de ces quatre réunions mises en place par la Ville, le maire veut aider tous ceux qui organiseraient d'autres débats en mettant à leur disposition des salles de réunion, à condition d'avoir fait une demande par écrit au maire. " Le Grand débat est une opportunité pour échanger, organiser, discuter et créer un moment d'échange citoyen et républicain ".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Perlimpinpin 30/01/2019 17:10

Mr Le Maire, votre grand débat , on n'en veut pas. Au même moment, l'OPAC augmente les loyers du parc social de manière inconsidérée, ce qui tue le pouvoir d'achat des foyers les plus modestes . On se moque du monde !

Bertrand 02/02/2019 23:01

Entièrement d' accord avec vous Perlinpimpin