Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Photo archive janvier 2017

Photo archive janvier 2017

Loic Philippon
2 h ·

J’ ai lu avec beaucoup d’attention les articles et prises de position,notamment celle du maire et du préfet concernant les événements d’Halloween sur Kemper.

Tout d’abord ce n’est pas la première fois qu’à cette même date les mêmes faits se produisent sur le quartier de Penhars. Tout cela était donc prévisible...sinon prévu.l’on doit donc s’interroger sur le manque d’anticipation factuelle pour empêcher les débordements .Ensuite , Non ,sur le quartier toutes les politiques publiques en direction de la jeunesse ne sont pas mises en œuvre . Pour ce quartier de politique prioritaire de la ville tout n’est pas fait. En matière éducative, économique et sociale, il reste encore des pans entiers à travailler. Certains ont fait un choix du spectaculaire répressif : parlant de bandes organisées, d’actions communautaires , de minorités agressives et sournoises....mélangeant les actions anti-trafic de drogue avec la soirée Halloween.

Alors oui ,là encore, il s’agit avant tout de politique, d’action-ou d’inaction- politique.Est ce un hasard si sont collées les affiches par « génération identitaire » au même moment dans ce quartier multiculturel et populaire de Kemper . La récupération raciste et xénophobe n’est pas loin .Mais il faut dire aussi que la conséquence de ces politiques sécuritaires touchent toujours les plus faibles. Par ricochet, parfois. Et aujourd’hui après avoir échangé avec plusieurs habitants du quartier, je partage leur ras le bol.mais je suis profondément convaincu que l’on peut faire quelque chose , comme on dit.

Car je sais que Kermoysan ce n’est pas que cela. Que ses jeunes c’est aussi la réussite ( dans tous les domaines)...sachons raison garder. Et surtout continuons le dialogue entre tous.sachons résister à ceux qui veulent mettre des barrières de toute nature et choisissent la stigmatisation.Gardons les yeux ouverts : ne mettons rien sous le tapis, et agissons toujours et encore. Au quotidien ,pour le bien de ce quartier si attachant.

Loïc Philippon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Lay 03/11/2018 16:14

J'apprécie votre analyse. Merci M. Philippon