Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Jean-Pierre Doucen, Anne-Marie Stenou, Sylvie Le Gouahler-Bihan

Jean-Pierre Doucen, Anne-Marie Stenou, Sylvie Le Gouahler-Bihan

Quel sera exactement le nombre d'enfants à faire leur rentrée dans les écoles maternelles et primaires publiques de Quimper, on ne le sait pas. Mais à ce jour, 29 août, " les inscriptions sont inférieures à celles enregistrée l'année précédente " (dossier de presse).

 

En 25 ans, la population des classes à ce niveau a baissé de 2000 unités. Et la baisse des effectifs entre 2015 et 2017 était de - 2,26 % ( - 4,92% pour les écoles publiques mais + 2,15% pour le privé -écoles catholiques et Diwan).

 

En ouvrant la conférence de presse de pré-rentrée, Jean-Pierre Doucen, adjoint au maire délégué à l'éducation et à la langue bretonne, Anne-Marie Stenou, conseillère municipale déléguée aux rythmes de l'enfant et Sylvie, Le Gouahler-Bihan, directrice éducation enfance, ont déploré que les inscriptions dans les écoles se font de plus en plus tard. Mais ils savent bien qu'il n'y aura pas de retournement surprise le 3 septembre. " Les programmes de lotissements en cours devraient attirer de nouveaux élèves dans les écoles quimpéroises à court et à moyen terme " (dossier de presse).

 

Retour à la semaine de 4 jours

Pour répondre à la demande majoritaire des conseils d'écoles, la ville de Quimper a adopté la semaine de 4 jours. Un retour à la situation antérieure à 2013 où avait été mis en application le rythme de quatre jours et demi. Finis donc les TAPS et bonjour au " Plan mercredi " que la Ville va appliquer conformément aux propositions de l'éducation nationale.



Le Plan mercredi crée un cadre de confiance pour les familles, les collectivités et leurs partenaires. Il leur permet de proposer, à compter de la rentrée 2018, des activités de grande qualité le mercredi.

Le label Plan mercredi ouvre ainsi une nouvelle étape dans l’offre périscolaire en garantissant aux familles la qualité éducative des activités proposées et le savoir-faire des personnels.

Le soutien renforcé des pouvoirs publics aux collectivités va contribuer à cette dynamique et leur permettre d’offrir davantage d’activités, notamment en milieu rural.

Le Plan mercredi fédère tous les acteurs. Associations et établissements culturels (bibliothèques, musées, conservatoires, etc.), associations sportives, fédérations d’éducation populaire, sites naturels (parcs, jardins, fermes pédagogiques) vont joindre leurs énergies pour proposer aux enfants une offre périscolaire riche et diversifiée. Sport, culture, nature, activités manuelles et numériques contribueront à leur épanouissement.

Avec le Plan mercredi, nous repensons les temps de l’enfant dans leur globalité, en articulant mieux les temps scolaires, périscolaires et extrascolaires.

C’est la condition de leur bien-être et donc de leur réussite.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'éducation nationale

Autres faits marquants de la rentrée

- Dédoublement des classes de CP à Paul-Langevin et Pennanguer (écoles REP).

- Travaux dans les écoles et opérations de mise en accessibilité et sécurité.

- Équipements numériques adaptés aux nouveaux usages des élèves et des enseignants dans les écoles.

- Poursuite de la démarche qualité de la restauration dans las écoles par le Symoresco ( 3135 repas fabriqués chaque jour par les cuisiniers pour les écoles publiques de Quimper).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article