Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Fermeture du poste de police de Penhars

C'est un service de proximité qui s'en va. Le poste de police de Penhars ferme et l'enseigne " Police nationale " qui était au-dessus de la porte a été enlevée ce matin.

 

Les deux personnes que j'ai croisées regrettent cette fermeture. " C'était une présence symbolique .. " dit l'une. " ... alors qu'on parlait du retour d'une police de proximité ? " s'étonne l'autre. Mais déjà pour porter plainte, il fallait descendre au commissariat central. D'ailleurs, vous pouvez demandez rendez-vous et remplir une fiche de plainte sur internet . (cliquez)

 

Le bureau de Penhars, au 28, rue Paul-Borrossi, avait été ouvert en juin 2001. La Ville avait acheté le bâtiment, environ 89000 €. Les aménagements de sécurité dont les vitres étaient à la charge de la police.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick 28/04/2018 09:32

C'est bien dommage que ce poste soit supprimé. Il exprimait un tant soit peu la présence de l'autorité dans notre quartier. Comme le dit Louis Philipon, les actions coup de poing telle celle qu'il évoque, bien que nécessaire n'est pas forcement la réponse pour le rétablissement de la sérénité dans le quartier. L'Etat doit être présent, visible de tous et faire partie du paysage. Attendons nous qu'un drame survienne autour de notre centre commercial et de la violence qui y existe, pour qu'une décision soit prise. La nature ayant horreur du vide, le jeu de gendarme /voleur va désormais aller dans quel sens a votre avis?

Karl 28/04/2018 20:20

Effectivement, le quartier devient trop conflictuel et nous réfléchissons a notre avenir professionnel dans ce centre commercial

Karl Waibel 27/04/2018 20:56

Voilà où sont passés Nos impôts ça a été ouvert rénové et maintenant c’est fermé

Loic Philippon 27/04/2018 20:54

Mon cher penhars infos, je dois te dire que je regrette cette situation.une présence physique de la police doit exister au quotidien sur le quartier et pas seulement comme je l’ai vu hier en soirée aux quatre vents sous la forme d’une descente agressive vis à vis des jeunes ( et moins jeunes...). L’état doit être présent sur kermoysan: Services publics divers à la msp, poste..etc s’en vont.n’attendons pas l’extinction totale d’une politique de la ville comme cela s’enclenche.développons les moyens de formations et d’aide à la jeunesse: un bureau d ‘ information jeunesse à toute sa place sur notre territoire.restons sereins; mettons en avant tous les atouts de notre quartier.

Nicole P 27/04/2018 19:13

Monsieur Borloo j'ai bien peur que votre plan si généreux reste lettre morte quand on voit la réalité dans nos quartiers. Dommage