Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

De retour de la jungle ( voie ) verte de Quimper à Pluguffan

Ouf ! Sauvé ! Mais Penhars Infos ne prendra plus le risque d'aller explorer cette jungle qui se développe sauvagement sur huit kilomètres entre Quimper et Pluguffan sur le couloir de la voie ferrée.

 

Huit kilomètres avec rails et ballast.. Abandonnés. Infranchissables maintenant. Des traverses pourries qu'on devine à travers la végétation. Là où on rêve de pouvoir marcher tranquillement  ou circuler à vélo, loin de la circulation, sur le dernier tronçon de la voie verte, de Pont-l'Abbé à Quimper.

 

Le bonheur de Pont-l'Abbé à Pluguffan, surtout en cette période de surabondance de champignons. Une voie verte réalisée en je ne sais plus quelle année. Et paf ! toujours ce tronçon. Que le conseil départemental, maître d'ouvrage, doit réaliser d'ici 2020. Mais personne n'en parle. Sauf cette communication de notre conseiller départemental Stéphane Le Bourdon qui signalait que le projet était bloqué par la FNAUT, fédération nationale des associations d'usagers des transports. Difficile de croire que cette fédération dont font partie deux associations du Finistère bloquent nos élus pour conclure le projet.

 

Ceci dit, si tous ceux qui souhaitent que les huit derniers kilomètres de cette voie verte soient réalisés le plus vite possible, marcheurs, clubs de randonnée, cyclistes ... en parlaient à leurs élus, maires, conseillers municipaux, conseillers départementaux et régionaux, sénatrice et députée ... ça pourrait bien faire avancer les choses. Plus on attendra, plus cela coûtera cher.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jérôme ABBASSENE 20/10/2017 11:08

Bonjour.
Le Conseil départemental 29, CD29, s'est auto-déclaré Maîtrise d'ouvrage publique, MOA publique, sur ce projet de coulée verte Quimper > Pluguffan et de liaison directe urbaine Moulin Vert > Terre noire > Kerlan Vihan > Penhars, et à ce jour, l'excuse -non formulée par les prétendus bloqueurs FNAUT lorsque j'ai d'ailleurs voulu recouper- ne saurait quoi qu'il en soit faire quelconque obstacle à ce que ville de Quimper et agglomération prennent directement la main, puisque détenteurs de la compétence d'attribution en matière de mobilités interurbaines.

Mieux, outre la portion localisée sur le territoire de l'intercommunalité Quimper Bretagne occidentale, QBO, le CD29 n'est plus attributaire exclusif de la compétence transport depuis la loi de janvier 2014, dite MapTam.

Ainsi, à l'instar des 32 km de la Petite ceinture ferroviaire qui ceint Paris, et sur laquelle je suis engagé depuis de nombreuses années, très concrètement maintenant, il convient de provoquer une Conférence territoriale de l'action publique (article 1111-9-1 Code général des collectivités territoriales) afin de contractualiser une Convention d'exercice concerté de la compétence "mobilité durable" et "aménagement de l'espace" au niveau de la strate intercommunale QBO.

Et, en debord de ces considérations administratives, engager dès à présent, après signature d'un protocole avec SNCF Réseau propriétaire de l'emprise ferroviaire, un appel à idées d'agencement des lieux auprès des habitants et toute contrepartie intéressée, et doubler ce mode opératoire des modalités de défrichage pour l'accès à ce patrimoine public en déshérence depuis 2008.

Cordialement.

Stéphane Calvez 12/10/2017 18:43

Peut être que l'on veut garder la voie pour y mettre le TGV sur 8 kms afin que les nombreux passagers puissent rejoindre l'aeroport de Pluguffan pour y prendre les futurs concordes à destination de Paris ! Bref vivement la voie verte !