Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Le lancemement de la pétition, ce matin à l'école. A droite, Marine Chapman, présidente de l'APE

Le lancemement de la pétition, ce matin à l'école. A droite, Marine Chapman, présidente de l'APE

Le groupe scolaire Paul-Langevin qui fait partie du réseau d'éducation prioritaire de Penhars risque de se voir supprimer un poste d'enseignant. Les parents en colère viennent de lancer une pétition.

 

Pour le moment, 8 classes dont une Ulis (unité localisée pour l'inclusion scolaire) : 19 élèves en CP, 16 en CE1, 20 en CE2 CM1, 19 en CM1 CM2 (ce sont les effectifs affichés à l'entrée). Trois classes maternelles à 18/19 élèves. Si on supprime un poste, il faut ajouter 9/10 élèves dans deux classes

 

L'éducation nationale se fait une belle " com " avec quelques classes de CP dédoublées - 12 élèves - en REP ( comme à Kergestin) et peut envisager en même temps par exemple une classe GS maternelle/CP de plus de 25 élèves à l'école voisine de Langevin, elle aussi en REP ?

 

La décision sera prise demain. Si les enseignants ont une obligation de réserve, l'association des parents d'élèves et sa présidente Marine Chapman ont vite réagi et ont lancé une pétition. Elles attendent le soutien des habitants du quartier.

La pétition circule dans le quartier, on la trouve aussi au centre commercial ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article