Autour du monde

Météo

Publié par Penhars Infos

Grogne contre le retrait de la borne CAF à la MSP de Penhars

" La borne CAF va être retirée ... merci de votre compréhension " tel est le message que découvrent les usagers de la CAF qui viennent consulter leur dossier à la Maison des Services publics de Penhars.

 

La borne est toujours là mais elle ne marche plus. Et c'est du cynisme de dire aux habitants " merci de votre compréhension " quand on ne leur a rien demandé et qu'ils ne comprennent pas du tout pourquoi la CAF qui a déjà arrêté ses permanences à Kermoysan retire maintenant la borne.

 

La borne rendait bien service. On touchait l'écran, on entrait son code et on avait accès à son dossier, aux attestations, aux imprimés, en toute confidentialité. Et pas besoin de savoir utiliser un ordinateur.

 

" Favoriser l'accès aux services publics "

Les habitants du quartier, usagers de la CAF ne maîtrisent pas tous internet ! Loin de là. D'autant moins qu'un jour, l'ancienne municipalité écolo-socialiste de Bernard Poignant a décider de fermer la cyberbase de Kermoysan.

Pour avoir accès au site de la CAF, les usagers doivent maintenant utiliser les deux ordinateurs ou le service de médiation du PIMMS. Les agents du PIMMS sont compétents, sympathiques et prêts à rendre ce service. Et pourtant 70% des gens s'en vont parce qu'il n'y aurait plus de confidentialité.

 

On oublie un peu les objectifs proclamés de la rénovation urbaine, du contrat de ville. " entre autres , favoriser l'accès aux services publics ".  La CAF est une branche de la Sécurité sociale, sous tutelle de l'État. Déjà, la CPAM a supprimé sa permanence à la MSP de Penhars, puis sa boîte à lettres. Maintenant la CAF ... Qui ose afficher : " Merci de votre compréhension " ? Et demain, la Poste ? La mairie annexe ?

Commenter cet article

bertrand 23/02/2017 22:25

Bientôt il n'y aura plus rien les politiques nous disent de se serré la ceinture pour mieux les engraisser ! N est ce pas Mr l ancien premier ministre ?

bertrand 23/02/2017 22:23

Bientôt il n'y aura plus rien les politiques nous disent de se serré la ceinture pour mieux les engraisser ! N est ce pas Mr l ancien premier ministre ?

Pichavant 13/02/2017 15:20

Tout fout le camp, mais peut-être ont ils l'intention de le mettre au "Quimper", ce qui en fera un lieu de rencontre sociale et chevaline