Autour du monde

Météo

Publié par Penhars Infos

Le maire de Quimper, Ludovic Jolivet près du garde des Sceaux. Derrière lui, Jean-Marc Tanguy vice-président du conseil départemental et conseiller municipal

Le maire de Quimper, Ludovic Jolivet près du garde des Sceaux. Derrière lui, Jean-Marc Tanguy vice-président du conseil départemental et conseiller municipal

Un maire qui, une fois que la presse a quitté l’enceinte, manque de respect, utilise parfois l’invective, tourne le dos très souvent dès qu’un membre de l’opposition s’exprime, regarde l’horloge en permanence, et coupe même le micro…

Le blog de Jean-Marc Tanguy

Il y avait conseil municipal à Quimper jeudi soir et dès le lendemain, Jean-Marc-Tanguy, PS, conseiller municipal et vice-président du conseil départemental du Finistère, s'irritait de l'attitude du maire, Ludovic Jolivet, qui utiliserait tous les artifices pour que l'opposition ne puisse pas s'exprimer.

 

Des mots très forts: " invective " ... " coupe même le micro ".  Mais seulement " quand la presse a quitté l'enceinte ". Génial ce que dit le conseiller de l'opposition ! Notre maire serait donc Docteur Jekyll et M. Hyde selon la présence ou non de journalistes dans la salle du conseil municipal. Ah, le pouvoir de la presse !

 

Ceci dit, vous pouvez cliquer sur le lien " le blog de Jean-Marc Tanguy " pour voir ce que le conseiller de l'opposition  aurait voulu dire au conseil municipal ...

Commenter cet article

Alan 11/12/2016 15:19

@ Didier Lennon. Oui, pour avoir vu à l'oeuvre ce monsieur Tanguy, son attitude tient plus de la mise en scène que du débat d'idées. Comme "Père la Morale" imbu de ces fonctions, on a rarement vu pire à Quimper! Si l'ancien maire pouvait paraître quelquefois arrogant, il avait quand même une autre classe et savait au moins écrire avec élégance. Monsieur Tanguy piaffe d'impatience de prendre la place du maire. En espérant, que le jour venu, les Quimpérois de gauche dont je suis, sauront être vigilants. Je viens de me rendre sur le blog de ce monsieur à l'instant : une citation de Georges Orwell en exergue... le socialiste libertaire qu'il était doit se retourner dans sa tombe! A lire, pour rire un peu, et comprendre pourquoi ce blog ne mérite aucune publicité, le panégyrique consacré à notre député lors de sa nomination au ministère de la Justice : plombé par les couches de vernis et un style redondant et pompeux! N'est pas Bernard Poignant qui veut.

Didier LENNON 11/12/2016 12:55

Mr Tanguy devrait aussi s'interroger sur son comportement.
Est ce respecter le conseil municipal que de lui infliger systématiquement des interventions (pour certaines au delà de 20 minutes) qui n'ont strictement rien à voir avec les délibérations ?
A cela s'ajoute les gestes et mimiques.
Mr Tanguy utilise les conseils municipaux pour se mettre en scène et cela n'a pas grand chose à voir avec l'intérêt des habitants.