Autour du monde

Météo

Publié par Penhars Infos

Les deux adjoints au maire qui se sont exprimés dans Ouest-France cette semaine

Les deux adjoints au maire qui se sont exprimés dans Ouest-France cette semaine

Deux fois cette semaine, des adjoints de Ludovic Jolivet, maire de Quimper, ont eu la parole dans le Ouest France, édition de Quimper.

 

Trois fois,...  pardon ! parce que j'ai oublié que Joëlle Le Gall, conseillère municipale déléguée au vieillissement de la population et aux personnes âgées, expliquait ce matin dans le quotidien qu'elle avait donné sa démission parce qu'elle n'était pas " une potiche ". (sic). Elle était sur la liste de Isabelle Le Bal (Modem).

 

Je voulais vous parler de Valérie Lecerf-Livet, adjointe au maire chargée de Penhars et de Guillaume Menguy, adjoint chargé de l'urbanisme, du cadre de vie, de la voirie, de la rénovation urbaine et des espaces verts. Qu'est-ce qui fait qu'ils aient droit aux colonnes, hors du cadre d'une action municipale, alors que, comme le dit si bien le socialiste Jean-Marc Tanguy," 2016 est une année sans élection ".

 

Le journal nous a fait croire que Valérie répondait à Jean-Marc qui dans son blog serinait, comme il sait le faire, " gnan gnan gnan, vous foutez rien et vous mettez la Ville en danger ". (Pas " sic ", c'est moi qui interprète, assez fidèlement). Faudrait quand même que quelqu'un dise un jour à l'ancien adjoint municipal de gauche que le bilan de la dernière mandature de Bernard Poignant n'a pas vraiment été plébiscité par les Quimpérois.

 

Non, la réponse à Jean-Marc, et c'est clair sur la page Facebook de Valérie Lecerf-Livet, est de Valérie ET de Ludovic, not' maire.Du coup, paf ! je n'ai reconnu ni le style ni le " l'ego " de l'une ou de l'autre.

 

1ère circonscription

Le plébiscité sera en 2016 le Guillaume, l'adjoint chargé de .... (voir plus haut). Car l'année, chez les " Les Républicains ". commence par des élections internes, le 30 janvier. Pour " renouveler leurs instances " et préparer les élections présidentielles de 2017 et surtout les primaires de 2016. Guillaume Menguy est candidat au poste de " Délégué de la 1ère circonscription ", en remplacement de Ludovic Jolivet qui ne se représente pas.

 

Il sera élu parce qu'il est le seul candidat ! Quoi, quoi, quoi ? Pas une autre ou un autre n'a brigué ce poste ? Ni à Quimper, Plomelin, Pluguffan... ni à Briec ? Élu donc, bravo quel score ! Et qui dit, (selon O.F.) qu'il " défendra la candidature d'Alain Juppé " aux primaires Les Républicains en novembre.

 

En voilà une révolution dans la droite quimpéroise. Sarkozy, t'as du souci à te faire ! Après la retraite d'Alain Gérard, s'était installé à Quimper un noyau sarkoziste fort, avec Georges-Philippe Fontaine et Ludovic Jolivet. Qui avait fait exclure du parti ... Guillaume Menguy. Mais tout est sur Penhars Infos ! (voir le lien). Juppéïste comme Maël de Calan autre jeune loup de  Les Républicains, du nord Finistère, conseiller départemental ( et, aussi, futur député ?).

Commenter cet article