Autour du monde

Météo

Publié par Penhars Infos

Gilbert et Annick, arrivés à Kermoysan en 1966, aux Oiseaux

Gilbert et Annick, arrivés à Kermoysan en 1966, aux Oiseaux

" Une bonne année, dit Annick, c'est quand tout le monde s'entend bien ". La paix, donc, et elle y joint de suite la santé.

 

Gilbert y verrait bien en plus : " qu'il n'y ait plus d'impôts, pas de charges ". Après, s'il faut exprimer un rêve, ils aimeraient gagner une petite somme, pour un voyage ". Peut-être parce qu'ils ont apprécié le pèlerinage diocésain qui les a conduits à Lourdes il y a quelques mois.

 

Ce qu'ils souhaitent en 2016 pour le quartier ? Comme tout le monde, sans doute : un bar tabac librairie jeux ! " " Avec la perte du bar tabac, on a perdu la convivialité ", disent-ils, " ça nous change complètement ! ". Ils espèrent tous les deux " que grâce à la pétition on va être exaucés ".

 

Ensuite, on discute sur ce qui manque dans le quartier. On parle de jeux pour les enfants dans le secteur de la place d’Écosse puis Annick ajoute : " Pour nous, il faudrait une salle, le dimanche, à la MPT. Pour qu'on se retrouve, pour qu'on joue ensemble ... ". Et il manque encore des bus le dimanche matin et une laverie...

Commenter cet article

Marc 04/01/2016 10:30

Je suis d'accord avec vous. Les dimanches et les jours fériés sont longs pour ceux qui sont seuls dans le quartier. J'aurais aimé rencontrer du monde le 1 janvier et faire une belote.