Autour du monde

Météo

Publié par Penhars Infos

Les acteurs du quartier de Kermoysan réunis vendredi à la MPT de Penhars

Les acteurs du quartier de Kermoysan réunis vendredi à la MPT de Penhars

" Tous les acteurs du quartier doivent être mobilisés autour du nouveau contrat de ville " a déclaré vendredi dernier Didier Lennon, vice-président de Quimper communauté qui pilote ce nouveau projet,  ouvrant la réunion des partenaires.

 

Le quartier de Kermoysan a profondément changé grâce à la rénovation urbaine qui a commencé en 2006 (destruction de la tour L3) et se termine ce mois-ci par la fin des travaux d'aménagement du terrain blanc, du boulevard de Bretagne et du parking du centre commercial les 4 Vents. C'était l'ANRU 1.

Un nouveau projet est en route. Fin 2014, Kermoysan a été reconnu " territoire prioritaire " pas sur le plan national mais sur le plan régional. De janvier à avril 2015, les responsables , techniciens et élus, ont élaboré un Contrat de Ville 2015-2020. Qui a été signé le 1er juillet dernier par Quimper Communauté, l’État, la Ville de Quimper, la Région, le Département, la CAF, l'OPAC, la Caisse des dépôts et Consignations, l'Agence régionale de santé, le Procureur de la République, l'Académie de Rennes.

 

Un contrat de ville qui sera mis en place par ces différents partenaires et d'autres acteurs, sur le quartier, habitants ou en contact avec les habitants. La réunion a permis de préciser les objectifs de ce contrat, de préciser les synergies.

 

Les trois piliers du contrat

Le premier pilier de ce contrat est la cohésion sociale. Pauline Dagorn, directrice de l'action sociale, a présenté les priorités retenues : l'accès aux droits, l'éducation, le vieillissement, la santé, l'isolement, le sport et la culture,la vie associative et la participation des habitants, la tranquillité publique et la prévention de la délinquance.

 

Elle a présenté un autre pilier : le développement économique et l'emploi.Favoriser le développement de l'activité économique dans le quartier, faciliter l’accès au service de l'emploi pour les publics, garantir la mobilisation des politiques de l'emploi en faveur des publics, permettre l'élévation du niveau de qualification et de formation.

Pour les jeunes créateurs d'entreprises, un lien sera recherché avec le dispositif " citélab " de la Caisse des Dépôts.

Sécuriser et favoriser le maintien des entreprises du quartier.

Soutenir les entreprises et les associations dans leur évolution et leur développement.

Contrat de ville p.33

L'ANRU 2

 

Le troisième pilier est le cadre de vie et le renouvellement urbain. En fait, la poursuite des opérations de rénovation urbaine. Les opérations à venir ont été présentées par André Plouzennec, chef de projet du Contrat de Ville. " Continuer à faire évoluer le parc du logement social, poursuivre le rééquilibrage des logements sociaux sur le quartier et le ville ".

 

Rues de Vendée et Paul-Borrossi, démolition des logements des Oiseaux et de Penanguer. Construction d'un EPHAD (regroupant les Bruyères et les Magnolias) à la place des Oiseaux. Vente des logements OPAC de la rue de Gascogne. Installation d'ascenceurs pour les logements rue du Limousin. Au centre du quartier, à la place de l'ancien SHOPI, construction du pôle médical avec, aux étages, une quinzaine de logements sociaux seniors adaptés.

 

Et aussi : finir la deuxième partie du boulevard de France, établir un accès vers le boulevard de Provence, réaménager le terrain de sports du lycée de Cornouaille, lancer les constructions à Kervalguen...

Et mise en place du conseil citoyen (je vous en parle demain)

Valérie Lecerf-Livet, adjointe chargée de Penhars, Mylène du conseil citoyen, Pauline Dagorn, directrice de l'action sociale, André Plouzennec, chef de projet du contrat de ville, Younès, du conseil citoyen, Didier Lennon, vice-président de Quimper communauté, délégué au logement à l'habitat et au foncier.

Valérie Lecerf-Livet, adjointe chargée de Penhars, Mylène du conseil citoyen, Pauline Dagorn, directrice de l'action sociale, André Plouzennec, chef de projet du contrat de ville, Younès, du conseil citoyen, Didier Lennon, vice-président de Quimper communauté, délégué au logement à l'habitat et au foncier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article