Contact

    Si vous souhaitez  adresser un message personnel à Penhars Infos, cliquez sur :

                Contact Penhars Infos

 

  

Traduction/Translation...

Google-Translate-English to French Traduire français en Arabic    Traduire français en Croatian  Traduire français en danish   Traduire français en German Traduire français en Greek   Traduire français en Italian   Traduire français en Norwegian  Traduire français en Portuguese    Traduire français en Spanish Traduire français en Swedish

Présentation

Recherche

Météo

logo_meteo_france.gif
 

...autour du monde

Les vidéos Vimeo et Dailymotion

Block Party Penhars 2011
 
Diaporama du Cornouaille Quimper 2011
      
 
 
 
par Michel Squeren 

   

 

Local Musik from Penhars Infos on Vimeo.

 

La Rue est vers l'Art 2013

 

 

 

             
Placez la flèche pendant quatre secondes sur l'icône de votre choix pour faire démarrer la vidéo. Puis cliquez pour agrandir.

Archives

Partager

Vendredi 24 septembre 2010 5 24 /09 /Sep /2010 14:31

déc 08 201

Une priorité sera accordée aux habitants de Kermoysan.

 

Une réunion préparatoire à la signature d'une convention de partenariat pour promouvoir et développer l'offre d'insertion des demandeurs d'emploi a au lieu, hier, à la MPT de Penhars.

 

Cette convention de partenariat, appelée " ENJEU 29 " (Emploi des jeunes), sera signée entre l'État, le Pôle Emploi, la Mission locale du Pays de Quimper Cornouaille, le Contrat urbain de cohésion sociale (CUCS) et différentes entreprises : celles qui sont membres du PIMMS de Quimper (EDF, la Poste, GDF Suez, Veolia, SNCF, Keolis-QUB, Erdf, OPAC) et d'autres entreprises volontaires (Carrefour, Cornoualia, GEIQ BTP, Habitat 29).

 

Les constats

Patrick Briend, délégué du Préfet pour la politique de la ville à Quimper est l'initiateur de ce projet. Il s'est basé sur plusieurs constatations. D'abord, que la crise financière que nous traversons frappe plus fortement les personnes les plus vulnérables ou en situation de précarité. Ensuite, que dans notre ville, de nombreuses personnes en grande difficulté résident sur un quartier d'habitat social, Kermoysan, où ces personnes dont un bon nombre de jeunes, diplômés ou non, sont résignées et ne s'inscrivent plus dans les dispositifs traditionnels (pôle emploi, mission locale PLIE etc.).

 

Le projet

L'objectif de ce projet est de créer un réseau réactif entre les entreprises et les professionnels de l'insertion sur le quartier. Les partenaires de la convention s'engagent à mettre en commun l'ensemble des outils dont ils disposent pour favoriser l'accès des demandeurs d'emploi à l'entreprise et à l'emploi. Une priorité sera accordée aux jeunes de moins de 26 ans, aux bénéficiaires du RSA et aux personnes de plus de 50 ans, issus notamment du quartier. (Taux du chômage à Kermoysan en mai 2010 : 20,7%. Pour la ville : 14,8%).

 

Les actions

Chaque entreprise signataire s'attachera, selon ses capacités et ses disponibilités, à proposer l'éventail de mesures le plus large : mise en place de découverte de l'entreprise et de ses métiers, possibilité d'évaluation du demandeur en milieu de travail, désignation d'un ou plusieurs parrains ou marraines pour suivre la personne et transmettre les connaissances, mise en place de stages en entreprise à durée modulée en fonction du projet de la personne accueillie, contrats en alternance, contrats d'apprentissage, embauche...

Par Penhars infos - Publié dans : vie du quartier
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires - Communauté : Cornouaille 29
Jeudi 23 septembre 2010 4 23 /09 /Sep /2010 14:20

10 09 857

 

Malgré la pluie, malgré la répétition des manifestations, nous étions encore 12 000 à manifester ce matin contre la réforme des retraites que veut nous imposer le gouvernement.

 

Moins qu'à la manif du 7 septembre. Mais avec l'arrivée de plusieurs groupes de jeunes. Certains demandent que ce projet de loi, déjà voté à l'Assemblée Nationale, soit profondément modifié car il est injuste, en particulier pour les femmes et ceux qui ont commencé à travailler jeunes. D'autres veulent qu'il soit supprimé. Chacun d'entre vous a son opinion.

 

Penhars-Infos vous propose son reportage photos.

 

10 09 86310 09 86710 09 87610 09 90010 09 90110 09 90410 09 90510 09 88310 09 88010 09 914

Par Penhars infos - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires - Communauté : Cornouaille 29
Dimanche 19 septembre 2010 7 19 /09 /Sep /2010 19:27

10 09 747

Les ruches sur le toit du Conseil Général à Quimper.

 

L'année dernière, rappelez-vous, à l'occasion des Journées du  Patrimoine, Penhars Infos avait visité la Préfecture du Finistère (cliquez ici) (ou encore ici). Cette fois, je me suis déplacé au Conseil Général.

 

Beaucoup de salles de toutes les tailles, des bureaux, des conférences et, surtout, la promotion et des explications du travail de nos conseillers généraux : les transports, la jeunesse, les personnes âgées, les collèges, la bibliothèque mobile, les grands travaux ... Intéressant mais vous connaissez déjà.

 

Ce que je voulais voir, c'était les ruches. Oui ! Le Conseil Général est propriétaire d'un rucher installé sur son toit. Ah, le palais " où coulent le lait et le miel ". Huit ruches, aux couleurs de la maison : jaune et noir, flanquées de l'écusson de la maison, entretenues par un apiculteur professionnel.

 

Pas agressives 

Làs ! Ce rucher ne figurait pas au programme de la visite officielle. Quand, par hasard, je le jure, j'ai croisé Pierre, Pierre Maille, le président du CG, l'homme qui peut vous ouvrir toutes les portes. " C'est par là, m'a-t-il dit, en tirant une poignée ". Il a ajouté : " Elles ne sont pas agressives ".

 

Et je les ai vues. Les abeilles ? Non. Les ruches, oui. Nos ouvrières devaient être au boulot, sur le Frugy ou dans le jardin des remparts, de l'autre côté de l'Odet. C'est là que j'en ai rencontré une. Je l'ai reconnue de suite car elle arborait fièrement les couleurs du Conseil Général du Finistère, jaune et noir !

 

Au compte-gouttes

La récolte de cette première année ? Maigrichonne : 18 kg de miel ! Pour huit ruches. Il est, paraît-il, de qualité. Mis en pots petits, avec une étiquette sûrement aux couleurs du Conseil Général : jaune et noir ! Je ne l'ai pas goûté. Pierre Maille, oui. Mais il ne semblait pas avoir la clé de cette réserve. 

 

10 09 691

Par Penhars infos - Publié dans : Brèves
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires - Communauté : Cornouaille 29
Dimanche 19 septembre 2010 7 19 /09 /Sep /2010 09:48

10 09 552

" Tout n'est que calme et... volupté (?) ".

 

Bonjour à toutes et à tous. Parlons d'abord de la photo. Une harmonie de bleus apaisante. Et je sens que vous aimeriez bien vous asseoir un moment sur ce banc public ... solitaire. Un petit coin que Penhars Infos connaît depuis plus de 60 ans ! A l'époque, on traversait ce bras de mer dans la barque du passeur. A la godille. Où çà ?

 

Les charades

 

Mon premier n'est pas haut.

Mon deuxième n'est pas fille.

Mon troisième n'est pas rude.

 

Mon tout sont des ensembles musicaux bien de chez nous.

 

Mon premier n'est pas un amateur.

Mon deuxième est fil d'Éole.

Mon troisième est démonstratif.

 

Mon tout, sans ses cigales, fait boulevard à Kermoysan.

 

Mon premier est une marque de produit ménager.

Mon deuxième sert au repos.

Mon troisième est un gros poisson, rouge ou blanc.

 

Mon tout est un instrument de musique avec membrane ou un shako (si !).

Par Penhars infos - Publié dans : Jeux
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires - Communauté : Cornouaille 29
Samedi 18 septembre 2010 6 18 /09 /Sep /2010 23:04

10 08 783

 

10 08 607

 

La photo précédente, celle de l'ancien bâtiment des Archives, était tellement déprimante que Penhars Infos a ressenti le besoin de vous présenter quelque chose de plus chaud, de plus coloré.

 

Et des photos comme ça, j'en ai plein ma réserve. Pas de montage, juste un peu de macro. Alors, elles vous inspirent, mes photos. Bête, fleur, insecte ou autre ? " Disez " donc, si vous avez une idée.

Par Penhars infos - Publié dans : Photos
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : Cornouaille 29
Samedi 18 septembre 2010 6 18 /09 /Sep /2010 22:41

10 07 1704

 

Dieu protège l'archiviste et les passants...peut-être ! Cette vieille maison aux belles pierres sculptées se trouve au centre ville de Quimper, près du Palais de Justice.

 

La photo a été prise par un jour de grisaille, en juillet dernier. Pas terrible, hein ? Ça urge. Depuis combien de temps ce bâtiment est-il abandonné ? Pour combien de temps encore ? Est-ce un patrimoine ou faut-il le raser ?

Par Penhars infos - Publié dans : Brèves
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires - Communauté : Cornouaille 29
Samedi 18 septembre 2010 6 18 /09 /Sep /2010 22:22

10 09 730

Jean-Corentin Pelliet.

 

10 09 729

Georges Thao.

 

 Jean-Corentin Pelliet (76 ans) et Georges Thao (67 ans), tous deux sonneurs au bagad Ar Re Goz de Quimper, ont reçu, ce matin, la médaille d'honneur des sociétés musicales et chorales décernée par le ministre de la culture.

 

Les premiers dans le département. La cérémonie s'est déroulée au local du bagad, rue Bourg-lès-bourgs, en présence de la sénatrice Maryvonne Blondin, de Loïc Philippon, conseiller municipal délégué aux diversités culturelles et à la langue bretonne, représentant du maire, de Guy Leroux, vice-président de la BAS 29, de Dénès Le Corre, président d'Ar Re Goz, des sonneurs du bagad et de nombreux amis.

 

Transmettre

Bien plus qu'une cérémonie officielle, ce fut une fête de famille, avec musique et danse, ce qu'il faut d'émotion et, surtout, le plaisir d'être ensemble. La famille de tous ceux qui, avec conviction, ont à cœur de faire vivre la culture bretonne dans toutes ses richesses. " Des hommes de transmission " dira Loïc Philippon. Mais on en comptait beaucoup dans la salle. Hommes et femmes.

 

C'est en 1950 que Jean-Corentin Pelliet est entré à la Kevren Glazik qui deviendra plus tard le Bagad Kemper. Membre et président de plusieurs associations culturelles, il reçoit en 1999 la médaille de la Jeunesse et des sports. En 1973, il est membre-fondateur du bagad Ar Re Goz . " A l'époque, dit-il, on ne nous donnait pas trois mois à vivre ! ". Georges Thao s'y inscrit en 1974. C'est " le pêcheur ", celui qui défile en vareuse rouge. Sonneur depuis 1960, ancien du bagad des " arpets " de St-Mandrier.

 

Ar Re Goz

Le bagad Ar Re Goz , à sa création, regroupe des anciens sonneurs de différents bagadoù de la région. D'un certain âge. A l'époque, 40 ans, au minimum. Ils ont deux caractéristiques. D'abord, chacun et chacune de la cinquantaine de sonneurs conserve le costume de son terroir. On y trouve beaucoup de Glazik de la région de Quimper mais aussi des Bigoudens, des gens de l'Aven, du pays Pourlet ou la vareuse de marin pêcheur de Georges.  Leur autre spécialité, ce sont les airs traditionnels, parmi lesquels ceux que jouait la première kevren de Bretagne, celle des Cheminots de Carhaix.

 

Participer aux concours

Ils ont maintenant une trentaine d'airs à leur répertoire. " Cadoudal ", " Ar Galv ", " La marche des Reines de Cornouaille ", " L'hermine "... Et puis, il y a quelques années, ils ont demandé l'aide des moniteurs de la BAS, comme les jeunes. Plus justes, plus de cohésion du groupe. Du coup, ils ont décidé de participer, dès l'année prochaine, au concours des bagadoù de la BAS, en 5ème catégorie, " comme des jeunes ", et on pourrait avoir de bonnes surprises.

 

Le bagad Ar Re Goz recrute dans les trois pupitres : bombarde, cornemuse et batterie. Sans limite d'âge. Les débutant(e)s sont les bienvenu(e)s. 

 

10 09 718

Par Penhars infos - Publié dans : Musique
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires - Communauté : Les Bretons sont dans la place
Vendredi 17 septembre 2010 5 17 /09 /Sep /2010 18:35

10 09 624

L'aspiratrice avale terre et gravats. 

 

Elle peut soulever jusqu'à 200 kg ! Alors, attention aux pieds, attention à la tête.  Elle est manœuvrée par télécommande.

 

L'aspiratrice est la vedette du chantier Véolia, avenue des Girondins à Penhars. Rapide, propre mais un peu bruyante. " Cet été, on l'a utilisée pour les travaux de la rue de Pont-L'Abbé. Ici, on supprime une vieille conduite d'eau en fonte grise et on va reporter les branchements sur la conduite de l'autre côté de la rue ", explique M. Guéguen, le responsable du chantier.

 

La fusée

Le chantier a commencé mercredi, entre la rue de Prat ar Roz et le pont de chemin de fer. Il doit durer deux semaines. La pelle ne sert qu'à enlever les plaques de bitume du trottoir. Le sol, ensuite, est creusé par l'aspiratrice. Et pour les 19 branchements d'eau à faire de l'autre côté de la rue, on va utiliser la technique de forage horizontal sous la chaussée par une " fusée " qui marche à l'huile hydraulique. Il n'y aura pas de tranchées.

Par Penhars infos - Publié dans : vie du quartier
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : Cornouaille 29
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés