Contact

    Si vous souhaitez  adresser un message personnel à Penhars Infos, cliquez sur :

                Contact Penhars Infos

 

  

Traduction/Translation...

Google-Translate-English to French Traduire français en Arabic    Traduire français en Croatian  Traduire français en danish   Traduire français en German Traduire français en Greek   Traduire français en Italian   Traduire français en Norwegian  Traduire français en Portuguese    Traduire français en Spanish Traduire français en Swedish

Présentation

Recherche

Météo

logo_meteo_france.gif
 

...autour du monde

Les vidéos Vimeo et Dailymotion

Block Party Penhars 2011
 
Diaporama du Cornouaille Quimper 2011
      
 
 
 
par Michel Squeren 

   

 

Local Musik from Penhars Infos on Vimeo.

 

La Rue est vers l'Art 2013

 

 

 

             
Placez la flèche pendant quatre secondes sur l'icône de votre choix pour faire démarrer la vidéo. Puis cliquez pour agrandir.

Partager

Vendredi 15 janvier 2010 5 15 /01 /Jan /2010 14:32

 10 01 202

Les travaux sur la passerelle devraient se terminer à la fin du mois. 


Penhars Infos vous a relaté l’installation de la nouvelle passerelle de Kermoysan au-dessus du Bd de France (cliquez ici). Elle n’est pas finie.

 

Il reste encore des travaux à faire. Ceux qui l’empruntent tous les jours doublent leur trajet car ils sont obligés de passer par les rampes d’accès prévues pour les cycles, les fauteuils roulants et les landaus, entre des grilles de chantier.

 

Fin du mois

Contactés hier matin par Penhars Infos, les services techniques de la mairie ont déclaré qu’ils espéraient que tout serait terminé pour la fin du mois. « Il reste à installer des rambardes et à couler du béton pour que les paliers soient à la hauteur du platelage (le plancher de la passerelle) ».  Et pour couler du béton, il faut une météo clémente.

 

Un sac de nœuds

Ce platelage est en pin Douglas, avec toutes les certifications possibles. Mais dès qu’on franchit la passerelle, on est surpris par le nombre de nœuds. « Il est possible qu’il y ait un nœud ici où là et en cas de nécessité, on changera quelques lattes», ont reconnu les techniciens municipaux. Tu parles ! Des nœuds, il y en a partout ! Trois trous déjà.

 

La qualité ?

« C’est du quatrième choix », m’a assuré un ami portugais qui s’y connaît en construction. « Pour le moment, le bois est mouillé. Mais tu vas voir, quand il fera chaud et sec, les nœuds vont sauter ». Dans deux ans, ce sera un vrai gruyère. Il faut espérer que mon ami se trompe.

 

Quant à Mikaël que les lecteurs connaissent depuis hier, il peste contre la hauteur des bandes antidérapantes. C’est comme si son fauteuil roulait sur de la tôle ondulée. Tout vibre alors, même la passerelle.

Noeud-ci noeud-là...
10 01 20010 01 203

Par Penhars infos - Publié dans : vie du quartier
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires - Communauté : Cornouaille 29
Jeudi 14 janvier 2010 4 14 /01 /Jan /2010 12:15

10 01 192

 

 

Mikaël Malleux a décidé de lancer une pétition parce que les bus qui desservent son quartier ne sont pas accessibles aux fauteuils roulants.

 

En octobre dernier, Mikaël est entré dans un appartement tout neuf, parfaitement adapté à sa mobilité réduite. « Il reste encore quelques aménagements à terminer mais c’est très bien », déclare-t-il. L’inconvénient est qu’il habite maintenant dans le quartier « Albert-Thomas », un cul-de-sac entre la Transbigoudène et l’avenue Pierre-Mendès-France (ancienne route de Pont-l’Abbé).

 

Rampe d’accès

Pour lui, « c’est loin de tout ». Avant, il occupait un appartement, rue de Gascogne à Kermoysan. En quelques minutes de fauteuil roulant électrique, il se rendait à la galerie commerciale. Et il pouvait emprunter les bus de la ligne 1 qui disposent d’une rampe d’accès rétractable pour les fauteuils.

 

Les bus de la ligne 9 n’ont pas cette rampe. Impossible pour Mikaël de prendre le bus ! Alors, quand il veut se rendre en ville, il emprunte, en fauteuil roulant, la rue Albert-Thomas, l’avenue Mendès-France, la rue du Parc des Sports à Ludugris, le tunnel qui passe sous la rue de Pont-l’Abbé et remonte l’allée qui longe les jardins de Melven pour arriver à l’arrêt des bus de la ligne 1, rue du Roussillon, tout au bas du Bd de Provence.

 

La galère

Ceux qui connaissent l’itinéraire apprécieront le courage de notre homme ! « Ça me prend entre 20 mn et 25 mn », dit-il. Par tous les temps. La galère ! Et il faut penser au retour. Il ne peut prendre le bus, chez lui, que le dimanche (ligne B).

 

Pour le moment, la pétition de Mikaël n’a recueilli que 34 signatures. Les habitants de son quartier. Peut-être que des réactions de lecteurs pourraient faire avancer les choses.

 

Penhars Infos a déjà évoqué les problèmes de bus de ce quartier dans l’article « Le bus facile ? Pas pour « Albert-Thomas » (cliquez ici). Depuis la parution de cet article, l’arrêt des bus a été déplacé plus près des habitations. Un peu embêtant pour ceux qui se rendent à la maison de retraite Ty-Creac’h.

La brochure de la QUB
" A compter du 31 août 2009, le service de transport public de Quimper Communauté franchit une nouvelle étape dans sa mission d'accessibilité au plus grand nombre. Les lignes 5 et 7 deviennent accessibles aux voyageurs à mobilité réduite. Ce dispositif s'inscrit dans la politique de mise en accessibilité mise en oeuvre depuis 2 ans avec les lignes 1,  A,  B, C et  S ".

Quant aux services Handiqub la réservation est indispensable " au moins 24h avant le transport souhaité ".

Par Penhars infos - Publié dans : Brèves
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires - Communauté : Cornouaille 29
Mercredi 13 janvier 2010 3 13 /01 /Jan /2010 18:19

10 01 179 

Le grillage nouveau est installé par Alain,  Erwan et Martial.

Il aura fallu cinq mois pour que soit réinstallée la clôture qui sépare le jardin de l’imam du jardin du presbytère de Penhars.

 

Quelle affaire ! Vous vous rappelez ? C’était en plein été, un jour qu’il faisait beau. Le 19 août. Au cours de sa promenade quotidienne pour glaner quelques nouvelles, Penhars Infos « tombait », nez à nez, sur une équipe d’employés municipaux qui avaient commencé à détruire la séparation, grillage, plantes et arbustes, entre le jardin potager et fruitier de l’imam et le jardin d’agrément du presbytère.

 

Sans concertation

Colère de Penhars Infos et de l’association des Musulmans de Quimper qui avait reçu un courrier la veille de l’opération. Le curé, qui était en vacances, n’avait jamais été prévenu. Finalement, ce «réaménagement » fut annulé en fin de matinée. Mais le temps de branler ou de mettre en branle, si vous préférez, les responsables politiques et techniques de la ville, le grillage était enlevé.

 

Vous retrouverez toute cette histoire en cliquant ici. Une occasion de revoir des photos de beau temps.

 

Parisienne

Ce matin donc, Alain, Martial et Erwan, de l’entreprise « Jardins Services » ont mis en place un grillage tout neuf. « Une clôture parisienne », précisent les ouvriers, « et c’est du bon !». L’autre aussi était de qualité ! M’enfin, que dire ? Sinon que ce jour-là, la Ville a fait une connerie. Amen.

 

La nouveauté est que, cette fois, on a laissé de la place pour un portillon entre les deux jardins. Il sera livré bientôt. C’est pour que les jardiniers de la ville qui entretiennent, fort joliment d’ailleurs, le jardin du presbytère (loi 1905), puissent aussi entretenir la haie du côté de la mosquée.

 

Terrain municipal

Combien de temps vont rester en place le grillage et le portail ? « Une éternité », pensez-vous. Pas si sûr. Les deux jardins appartiennent à la Ville et les services techniques ont gardé leur projet de « mise en valeur » de ces lopins. Elle se fera bien un jour et ce grillage alors…

 

P.-S. Alain, un des installateurs du grillage, sculpte, à ses heures. Penhars Infos vous en a parlé dans l’article « T’as un beau Q, tu sais » (cliquez ici).

Par Penhars infos - Publié dans : vie du quartier
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : Cornouaille 29
Dimanche 10 janvier 2010 7 10 /01 /Jan /2010 11:25

10 01 165

La première réunion du Théâtre-Forum, vendredi dernier, au centre social. 

 

Dans le cadre de la préparation de la journée internationale de lutte contre les discriminations, le centre social de Kermoysan et l’association « Marmelade-Théâtre » proposent huit séances de Théâtre-Forum.

 

Ces ateliers gratuits sont ouverts à tous, enfants, ados, familles, personnes âgées. « C’est un bouillon de vitamines contre la déprime…on en sort avec la pêche », annoncent les affiches placardées aux entrées des immeubles du quartier.

 

« L’objectif, explique Jamel, du centre social, est que les gens puissent expliquer, à travers le théâtre, les situations difficiles auxquelles ils sont confrontés. On parle de discriminations au sens large du terme ».

 

Approche ludique

« Tout le monde a quelque chose à dire, ajoute Chantal Pasquier, de Marmelade –Théâtre, sur ce qu’il vit, sur ce qu’il a vu ou entendu et qui a pu le choquer ». « Et pour que chacun se sente à l’aise pour s’exprimer, toutes les séances commenceront par une série de jeux qui le mettront « en forme », des jeux très drôles ».

 

Le 20 mars

Cette expression en commun, où l’on parlera et écoutera les autres, servira de base à la construction de saynètes. Chaque participant deviendra acteur d’une des situations racontées par une autre personne du groupe. Les saynètes seront jouées en public le samedi 20 mars, à l’occasion de la journée contre les discriminations. Journée organisée à Penhars à l’initiative du centre social de Kermoysan en partenariat avec Balles à fond, la MPT et les associations du quartier.


Les 8 séances du Théâtre-Forum s'échelonnent du 8 janvier au 19 mars, de 17h30 à 19h. Renseignements au centre social de Kermoysan.
 

Retrouvez le reportage et les photos de l’an dernier en cliquant ici. 


Chantal Pasquier travaille régulièrement avec les élèves du lycée de Cornouaille.  Vous pouvez revoir les spectacles « Passion théâtre à Cornouaille » en cliquant ici et « Petits meurtres en famille » en cliquant ici.

Par Penhars infos - Publié dans : vie du quartier
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires - Communauté : Cornouaille 29
Mardi 5 janvier 2010 2 05 /01 /Jan /2010 11:16

13-01-019.jpg 

Patrick Clermont, directeur de la MPT de Penhars

 

En cette période de resserrement budgétaire - les subventions ne vont pas augmenter, les charges vont continuer à grimper - , Partick Clermont, directeur de la MPT, son équipe et le CA vont devoir faire des choix.

 

" Mon souhait pour 2013, est que la MPT puisse répondre aux attentes et aux préoccupations des habitants et leur apporter le divertissement dont ils ont besoin ". Parmi ces divertissements , le moment fort est la fête de quartier, le festival " La rue est vers l'Art " (voir Penhars Infos). Un moment exceptionnel pour tous, habitants, professionnels, artistes, bénévoles ... " On va garder la fête ", assure-t-il, aussi intense et forte que les autres années, " car elle développe du lien entre tous" .

 

" Par contre, ajoute-t-il, nous allons réduire la programmation spécifique " MPT ", dans la salle de spectacles du Terrain Blanc ". Il y aura, par exemple, moins de spectacles " Musiques du Monde " mais la diminution de cette programmation sera compensée par une plus forte participation des partenaires comme Très Tôt Théâtre, les Aprèm'jazz... et  le transfert éventuel à la MPT d'animations culturelles proposées jusqu' à maintenant au Chapeau Rouge qui va être transformé.

 

Des services de proximité

Puis Patrick Clermont évoque les transformations que va connaître  Penhars en 2013. " L'ouverture en juin de la Maison des services publics va permettre à la population de trouver dans un seul lieu des services de proximité qui étaient jusqu'alors dispersés dans le quartier et pas toujours très visibles ". Il se réjouit de la mise en chantier, fin 2013, de l'école de cirque et du Local Musik, de la livraison du Parvis, avant la fête du quartier qui pourra donc se dérouler " dans une configuration identique à celle de l'an dernier ".

 

Pour terminer, Patrick fait part de la grande satisfaction qu'il éprouve à travailler pour la Maison, pour le quartier, grâce au CA renouvelé l'an dernier et aux différentes commissions mises en place. Ils invite tous les habitants à noter déjà la date de la prochaine assemblée générale, le 5 avril 2013.

 

 

Par Penhars infos - Publié dans : vie du quartier
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : Cornouaille 29
Lundi 4 janvier 2010 1 04 /01 /Jan /2010 18:09

09 12 598

On ne sait plus exactement combien de maisons de plage ont été emportées par la mer sur l'île de Fuzeta. Dautres encore vont subir le même sort.

" Un phénomène naturel contre lequel on ne peut rien ", se désolent les habitants qui, parfois les larmes aux yeux, assistent, impuissants à la destruction de ce qui était leur cadre de vie pendant l'été. " Ici, c'était le paradis ", confiait un homme venu aider des amis à récupérer ce qui pouvait l'être. Des meubles, du linge, des jeux.

La désolation
Souvent c'est trop tard. Sur le sable, s'accumulent  pans de mur, chaises ou tuyaux. Une vraie désolation. Le cordon dunaire va s'ouvrir là où se faisait le passage des bateaux il y a soixante ans. Dans combien de temps ? Avec quelles conséquences pour la ville de Fuzeta où, ces sept dernières années, on a beaucoup construit d'immeubles tout au bord de la lagune ?

09 12 657

09 12 660

Par Penhars infos - Publié dans : Brèves
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires - Communauté : Cornouaille 29
Lundi 4 janvier 2010 1 04 /01 /Jan /2010 17:57

09 12 483

 Pas de soleil, mais c'est bien reposant.

 

Bonne année, bloavez mad, bom ano novo ! Portez vous bien et que 2010 vous apporte ce que vous espérez.

 

Merci à tous ceux qui ont présenté leurs vœux à Penhars Infos. Pour diverses raisons, il n’a pas pu se connecter pendant cinq jours. (Fêtes et vacances, problèmes techniques au centre culturel de Fuzeta). Agacé, au début, je me suis vite rendu compte que ça faisait du bien d’oublier un peu Penhars Infos. Faire le vide pendant quelques jours. Bref, profiter des vacances.

 

Je vous entends soupirer : le soleil, la plage, les oiseaux et patati et patata. Ben non ! Cette fois, tout au sud du Portugal, j’ai connu le gros gros mauvais temps. La tempête, les rafales, les orages, les pluies diluviennes. Pas terrible comme dépaysement. Deux journées à ne pas pouvoir sortir. Trois ou quatre belles après-midi, quand même, qui m’ont permis de « mitrailler », comme d’habitude pour vous rapporter des photos.

 

Le programme
Les vacances se terminent. Demain, je prends le train pour deux jours. Et puis, retour au boulot. Kermoysan, Penhars, la nouvelle salle de spectacle, les concours des bagadoù, les disputes à la mairie de Quimper. Sans parler des élections régionales. Ah, là, on va « rigoler ». Quel programme pour la rentrée !

 
En favori

Je ne pouvais pas quitter Fuzeta sans vous montrer la photo de Januàrio. Il est serveur au bar « o Farol », un des cafés du port. Je viens de passer chez lui. Figurez que dans ses favoris, on trouve « Penhars Infos » !

09 12 586

Januàrio, fidèle lecteur de Penhars Infos.
Par Penhars infos - Publié dans : Brèves
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires - Communauté : Cornouaille 29
Mardi 29 décembre 2009 2 29 /12 /Déc /2009 18:58


09 12 336

Cette semaine, Penhars Infos s'est intéressé aux crèches de Noël portugaises. Pas besoin de chercher beaucoup, il y en a partout.

La première photo est la crèche chez les pompiers volontaires de Faro. En fait, c'est tout un ensemble de scènes villageoises sur une trentaine de m2.

09 12 320
La plus kitch ! Celle du conseil municipal, sur un place du centre ville.

09 12 545


Au centre culturel - maison des jeunes de Fuzeta.

Trois crèches, ça va. J'aurais pu ajouter celle du bar, du coiffeur, du boulanger, de l'épicerie...

Message : ce serait bien d'envoyer quelques nouvelles du pays à Penhars Infos.
Par Penhars infos - Publié dans : Brèves
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires - Communauté : Cornouaille 29
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés